spot_img

Consulter le journal

Présidentielle en RDC: Félix Tshisekedi confirme sa candidature

AccueilPolitiquePrésidentielle en RDC:...

C’est depuis 2016 que l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti cher à feu Etienne Tshisekedi n’a pas plus tenu des meetings populaires. Voilà que le mardi 24 avril, le nouveau président élu en remplacement du « Sphinx de Limete », Félix Tshisekedi, a de nouveau repris les habitudes de son défunt père, de partager avec la foule, cette fois-ci, réunie nombreuse à la place Ste Thérèse de Ndjili.

Cette retrouvaille populaire avec la foule a coïncidé avec la première sortie officielle du nouveau patron de l’UDPS désigné au cours du récent congrès tenu au siège de ce parti politique à la 12e rue Limete.

Dans son speech, Félix Tshisekedi a indiqué qu’il n’y a donc pas des prétendues négociations avec le pouvoir, pour sa probable nomination à la primature.

« Vous m’aviez désigné pour être président de la République, mais pourquoi vous me ramenez à la primature ? Ne vous fiez pas à ces rumeurs », a-t-il fait savoir.

Un meeting de vérité au cours de laquelle Félix Tshisekedi a donné la position de son parti sir la controversée machine à voter, dont l’UDPS rejette catégoriquement le recours pour les prochains scrutins.

Selon plusieurs analystes politiques, Félix Tshisekedi vient de jouer tout de même gros, en réussissant son test pour sa capacité à rassembler.

Bayila Gracia

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.