CENI : « On veut que les confessons religieuses arrivent à une solution parce que la question électorale est un enjeu majeur» (Chrystophe Mboso)

Sélection de la rédaction

Le Président de l’Assemblée Nationale, Chrystophe Mboso, a échangé ce lundi 16 août 2021 avec le Président du Sénat, Bahati Lukwebo. Les échanges ont tourné autour de l’évolution des travaux de la commission mise en place pour examiner les délégués désignés par les composantes dans la mise en place des animateurs de la CENI.

Le speaker de la chambre basse du parlement a fait état du délai supplémentaire accordé aux confessions religieuses pour qu’elles arrivent à trouver une solution au problème de désignation du président de la CENI.

Pour lui, il n’y a pas de forcing dans la mise en place des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Il estime que celles qui n’ont pas déposé les listes de leurs délégués, leur quota restera vacant.

« Nous avons accordé deux fois le délai supplémentaire aux confessions religieuses de se concerter. Certainement le Saint-Esprit va les inspirer et ils arriveront à une solution. On veut que les confessons religieuses arrivent à une solution parce que la question électorale est un enjeu majeur. Chacun doit s’impliquer », a déclaré Chrystophe mboso.

E.B

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus