Diplomatie: Le Vice-ministre Samy Adubango prêt à accompagner la représentation de l’OIDE en RDC  

Sélection de la rédaction

Le Vice-ministre des affaires étrangères Samy Adubango Awotho s’est entretenu, mardi 31 août 2021 avec l’ambassadeur pays de l’Organisation Internationale Economique et Développement (OIDE) M. Hassan Maatouk sur l’implantation en cours de cette organisation en République Démocratique du Congo.

Ce diplomate de l’Organisation Internationale Économique et Développement s’est réjoui de la volonté manifeste du gouvernement de Sama Lukonde d’accompagner les actions de son institution. Il a rassuré à la presse que le gouvernement  congolais est disposé à apporter son soutien dans leur projet d’implantation et dans leurs missions.

En RDC, l’OIDE vise venir en aide la population congolaise, dans plusieurs provinces notamment à l’Est du pays dans la province de l’Ituri et du Nord -Kivu. C’est leur cheval de bataille et leur priorité.

Par rapport à l’éducation, l’OIDE envisage construire des écoles, pour soutenir les jeunes du pays. Dans le secteur de la santé, nous venons pour la construction des hôpitaux, et dans tout ce qui est « infrastructures », la réhabilitation des ponts, la construction des routes de desserte agricole.

Le chef de la délégation de l’OIDE a exprimé de sa joie de voir le Vice-ministre Samy Adubango Awotho très disposé à accompagner la représentation pays de l’OIDE.

Rappelons que l’OIDE intervient dans le monde entier en qualité d’Institution financière de développement au même titre que la Banque mondiale (BM), le FMI, la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ou la Banque Asiatique de Développement (BAD), etc. Elle est, de ce fait régi par la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques et Consulaires. Ses activités sont encadrées par les Traités internationaux, notamment la Charte des Nations-Unies, le Statut de la Cour internationale de Justice, la Convention du 21 novembre 1947 relative aux Privilèges et Immunités des Institutions spécialisées des Nations-Unies, les Protocoles additionnels de Genève de 1977 et la Convention européenne n°167 du 24 avril 186.

 

Bibiche Mungungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus