Duo Fayulu – Muzito: 1ère prise de température post – élections 2018

Sélection de la rédaction

Après la #marchelamuka empêchée de ce 15 septembre, l’heure est au bilan. Cette aventure ratée du Duo Fayulu – Muzito constitue une 1ère prise de température après les dernières élections de 2018, qui ont ascensé Martin Fayulu comme Candidat unique de l’opposition et dont il se réclame être le vainqueur.

Le contexte ayant changé, la faible mobilisation observée en dépit du déploiement excessif des policiers pour contrecarrer cet acte révolutionnaire de Lamuka, pourtant repoussé par les autorités au 17 septembre, pour cause de la rentrée parlementaire, prouve à suffisance que l’heure n’est pas encore à une action d’envergure, telle que vécue en 2019, avec l’appuie incontournable de l’église catholique.

Le Président en fonction n’ayant pas encore bouclé son mandat qui court jusqu’en 2023, un bilan à mi-parcours, presqu’improductif soit-il, ne suffirait pas pour le moment, à déclencher la colère de la population ou « l’esprit kinois » pour une grande manifestation, comme c’est fut le cas pour dire non à Kabila, après 18 ans de règne.

Les leaders de l’ECIDE et du Nouvel Élan restés presque seuls maîtres à bord du Bateau Lamuka, leurs alliés Bemba et Katumbi devenus distants, sont appelés, après cet échec couissant, à peaufiner d’autres stratégies pour contraindre le pouvoir en place à l’organisation consensuelle des élections de 2023, avec une CENI dépolitisée.

Eveline Badika

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus