100 jours après la nomination de la nouvelle équipe dirigeante de Congo Airways:  » Une vision commune d’une grande compagnie aérienne au centre de l’Afrique  » (Pascal Kasongo Mwema)

Sélection de la rédaction

Du 30 juillet 2021 jusqu’à ce jour, 100 jours déjà depuis qu’une nouvelle équipe à la tête de la compagnie nationale d’aviation, Congo Airways S.A dirige la société. C’est à cette occasion que le Directeur général a.i., Pascal Kasongo Mwema a animé, le mardi 26 octobre 2021 une conférence de presse-bilan, à l’hôtel Memling dans la commune de la Gombe, pour clarifier l’opinion tant nationale qu’internationale sur le bon fonctionnement de la compagnie.

Accompagné du Directeur général adjoint a.i, Jean Claude Mubenga et du directeur des opérations, le commandant Jules Mangala, le patron du Léopard volant a rassuré à son clientèle que le slogan :  » Congo Airways, le plaisir de voyager », est de voyager avec toute sécurité et confiance.

Pour lui, la vision est commune : » une grande compagnie aérienne au centre de l’Afrique ».

Grâce à ses cinq (5) piliers, à savoir : la sécurité, la satisfaction de la clientèle, l’intégrité, la fiabilité et le professionnalisme, Congo Airways SA a su s’imposer aujourd’hui, en République Démocratique du Congo, comme le géant dans le secteur du trafic aérien. Pascal Kasongo a pour cela invité les Congolais et tous ceux qui ont choisi la République Démocratique du Congo comme seconde patrie, de voyager avec « Congo Airways » et de s’en approprier. Car c’est une compagnie aérienne nationale qui fait la fierté de la République.

Parlant de l’état des lieux, le Dg Pascal Kasongo a expliqué qu’à l’issue de ce travail, le constat fait est que les charges sont élevées par rapport à la production. A cet effet, la décision a été prise pour changer les choses et se projeter vers un avenir meilleur.

Il a rassuré que le non décollage des activités aériennes au sein de la compagnie s’explique par plusieurs raisons diverses notamment, la crise sanitaire à Covid-19 qui a secoué le monde en général et la RDC en particulier. Cette pandémie a impacté l’économie mondiale avec des répercussions néfastes sur l’économie congolaise à tous les niveaux. Certaines entreprises ont fermé leurs portes, d’autres, par contre, évoluent à pas de tortue, survivent malgré la crise. Il a fallu des mesures strictes et rigoureuses pour faire face à cela afin de garder la marge.
Par rapport aux retards liés au décollage des activités de Congo Airways, il a avoué que cela est due à plusieurs raisons notamment ; techniques, météorologiques et autres.

Pascal Kasongo a reconnu que ces dernières années, la compagnie a accumulé des retards. Avec la nouvelle équipe à la tête de Congo Airways, le Directeur général est convaincu que tout ce problème sera résolu bientôt. Une réunion a été organisée avec les responsables des services concernés pour mettre fin à cette pratique.

« La République Démocratique du Congo est un grand pays qui a besoin d’une grande compagnie d’aviation. Et Congo Airways est une grande compagnie nationale d’aviation qui a des ambitions. A l’heure qu’il est, Congo Airways doit se comparer à des grandes compagnies étrangères », a indiqué le DG Pascal Kasongo Mwema.

Il est évident de souligner que l’industrie aéronautique répond à certaines procédures avant l’acquisition d’un aéronef. En 2013, 2014, le pays n’était pas éligible. Actuellement, il l’est. La compagnie n’arrête pas de former son personnel pour la meilleure qualité.  »

Congo Airways est la seule compagnie en RDC qui a été certifiée par IOSA, c’est-à-dire de flotter dans les normes aux standards internationaux », a-t-il confirmé.

Pour sortir le pays dans la liste noire de l’Union Européenne, le DG Pascal Kasongo a parlé d’une politique stratégique des trois piliers à savoir : l’autorité de l’aviation civile, la Régie des Voies Aériennes et la compagnie nationale d’aviation. Comme des nouveaux dirigeants sont déjà là, ce qui reste à faire, c’est de travailler d’arrache-pied pour gagner le pari.

Apport de Congo Airways S.A dans l’action gouvernementale 

Crée en 2014 avec son premier vol en 2015, Congo Airways poursuit trois objectifs à savoir : transporter les gens et leurs biens en toute sécurité ; déplacer dans les tarifs abordables et désenclaver le pays.  Le Dg de cette compagnie nationale aérienne a insisté sur le certificat IOSA, un gage de la sécurité. Et les mouvements des biens et des personnes sont un vecteur de développement, a-t-il martelé. Congo Airways soutient le gouvernement congolais.

La RDC a plus au moins 54 aéroports et aérodromes séparés selon les catégories A, B et C.

A présent, Congo Airways a 4 aéronefs, 2 avions en location et 4 en acquisition d’achat qui arrivent en décembre 2021. Il a des marchés domestique, régional et international.

Bibiche Mungungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus