Erosion de Kimwenza : la dernière pluie diluvienne ramène les travaux à la case de départ

Sélection de la rédaction

La pluie qui s’est abattue,  le 1er septembre sur la ville de Kinshasa, n’a pas épargné les travaux de lutte contre l’érosion de Kimwenza-mission vers 7 kilomètres. alors que la population de ce coin se réjouissait déjà de l’avancée spectaculaire des grands travaux qu’effectuent les Chinois avec succès, c’était sans compter avec la rage de la pluie dont les intempéries n’avaient plus arrosé une partie de la commune de Mont-Ngafula réputée pour ses cultures maraîchères. Comme il fallait s’y attendre, la pluie a remis le compteur à zéro !

Au lieu de continuer, les travaux vont reprendre à la case de départ et même plus que la première ligne tracée par les catastrophes antérieures.

Pour la dernière pluie diluvienne, l’engin Caterpillar s’était affaissé en amont de la tête de l’érosion ajoutant ainsi par son poids, une autre fissure favorisant l’aggravation de la situation.

Nuitamment, l’engin a été retiré du gouffre grâce à l’ingéniosité des ingénieurs commis à cette tâche.

Signalons en passant que la détermination de ces agents est d’en venir jusqu’au bout de cette énième érosion à la même place, bien que ceux qui y taxent le passage de fortunes se frottent les mains, mais pas pour longtemps, disent les Chinois.

Jean – Pierre MOBIKO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus