RDC: L’Assemblée nationale déclare recevable le projet de Loi des Finances 2022 chiffrée à 20 730,1 milliards de CDF

Sélection de la rédaction

A l’issue du débat qui a suivi la présentation du projet de Loi des finances pour l’exercice 2022 par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge à la plénière de ce lundi 15 novembre, les députés nationaux de la République Démocratique du Congo (RDC) l’ont déclaré recevable. Le projet a été soumis à la commission Ecofin de la chambre basse du Parlement pour examen approfondi, amendements et amélioration avant qu’il ne soit resoumis à la plénière pour adoption définitive.

Le projet de Loi des finances présenté contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 20 730,1 milliards de Francs congolais soit 10 milliards USD qui, par rapport au budget initial de l’exercice 2021 chiffré à 14 620,5 milliards de Francs congolais (plus de 7 milliards USD), réalise un taux d’accroissement de 41,8%.

Les agrégats de ce projet de budget se déclinent sous trois formes notamment le Budget général (19 070,3 milliards de CDF), les Budgets annexes (409,9 milliards CDF) ainsi que les Comptes spéciaux (1 249,8 milliards de CDF).

Les recettes du budget général comprennent les recettes internes de 13 417,9 milliards de CDF et les recettes extérieures de 5.652,4 milliards de CDF, représentant respectivement 70,4% et 29,6% du budget général.

Les recettes internes sont constituées essentiellement des recettes courantes dont les recettes des douanes et accises (3 900,1 milliards de CDF), soit un taux d’accroissement de 49,6% par rapport à l’année précédente.

Les recettes des impôts, elles, se chiffrent à 6 881,5 Milliards de CDF, dégageant un taux d’accroissement de 44,8% par rapport à 2021.

Quant aux recettes non fiscales, elles sont chiffrées à hauteur de 2 241,3 milliards de CDF, renseignant un taux d’accroissement de 32,1% par rapport à l’exercice 2021.

En ce qui concerne les recettes des pétroliers producteurs, elles sont de l’ordre de 394,9 milliards de Francs congolais par rapport à leur niveau initial de 2021 chiffré à 318,2 milliards de Francs congolais, soit un taux d’accroissement de 24,1%. Celles-ci ont été projetées en intégrant une production journalière de 21 893 barils pour les deux groupes on-shore et off-shore, une décote de 3 dollars américains, un prix moyen du baril de 63 dollars américains après décote et des frais du terminal de 2,5 dollars américains le baril.

L’on rappelle que l’examen de projet de loi de finances 2022 intervient deux mois, jour pour jour, depuis qu’il avait été déposé, le 15 septembre dernier, au bureau de la chambre basse du Parlement.

Les priorités de ce projet qu’a défendu le Premier ministre Sama Lukonde sont la santé, l’éducation, les réformes, la sécurité, le recensement de la population et l’organisation des élections de 2023.

LRP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus