spot_img

Consulter le journal

RDC – Télécommunications : RAM devient gratuit mais toujours disponible

AccueilSociétéRDC - Télécommunications...

Comme annoncé déjà lors d’un conseil des Ministres, le Registre des Appareils Mobiles (RAM) est devenu gratuit depuis le lundi 01 Mars 2021. Mais ses services restent toujours disponibles. L’État congolais avait décédé de prendre en charge l’autofinancement de ce projet dont l’avènement n’a jamais été regardé de beaux yeux par le commun de mortels congolais.

Plusieurs personnes étaient allées au lit très tard dans la soirée pour vérifier l’effectivité et en témoigne le fait, ce qui constitue sans conteste un motif de satisfaction pour l’ensemble de la population Congolaise.

L’avènement de la facture du RAM avait suscité des contestations populaires jusqu’à devenir presque un problème politique. Au parlement congolais, le gouvernement Sama Lukonde à travers le ministère de tutelle, Kibassa Maliba, n’a jamais convaincu les députés qui avaient tout simplement appelé à sa disparition. Certaines organisations citoyennes étaient descendues de Kinshasa pour dire non à ce projet.

En revanche, les étudiants avaient salué cette initiative gouvernementale. Plusieurs campus universitaires continuent d’en bénéficier des services

Maintenant que RAM est devenu gratuit, où trouverait le gouvernement pour continuer à faire vivre RAM ?

Pour ceux qui est de remboursement de ceux qui se sont vus couper leurs unités par le fait, des voix s’étaient déjà lèvées en faveur de la restitution.

Affaire à suivre

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.