RDC : 15 millions USD visés à la séance d’adjudication des bons du Trésor indexés le mardi 1er mars 2022

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), à travers le ministère des Finances, comptait lever un montant de 30 milliards de Francs congolais soit un plus de 15 millions de dollars américains au cours de la séance d’adjudication qui était prévue le 1er mars 2022.

D’après le communiqué du ministère des Finances, l’échéance de remboursement de ces opérations financières est de trois (3) mois.

Dans ces conditions, les soumissionnaires seront remboursés le 2 juin 2022 dans les conditions fixées par la loi.

Le ministre des Finances indique également qu’il se réserve le droit d’accepter un montant inférieur ou le montant annoncé si les conditions du marché sont jugées satisfaisantes.

Par ailleurs, il faut souligner que le marché financier local est de plus en plus attractif avec les opérations de bons du Trésor indexés mais aussi les Obligations du trésor indexées.

Depuis le début de l’année, le Gouvernement congolais a trouvé un véritable moyen pour pallier l’insuffisance des recettes générées en vue de répondre aux questions liées à la gouvernance.

Un bon du Trésor est un titre d’emprunt émis par l’Etat et remboursable à échéance.

En République Démocratique du Congo, c’est le Gouvernement qui émet ces titres d’emprunt par le canal du Trésor public.

Quand un opérateur économique ou un particulier achète un bon du Trésor, il prête de l’argent à l’État et devient, en quelque sorte, son créancier.

Garanti à 100 % par le Gouvernement qui l’émet, le bon du Trésor est l’un des placements les plus sûrs sur le marché monétaire.

Zoomeco/LRP

Entrer en contact

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Article recent

spot_img

A la Une