Procès des ADF à Béni : le député Kiro Tsongo rejette les allégations du combattant Josué Kasongo

Sélection de la rédaction

« Je déments formellement toute implication dans la tragédie que nous vivons à Béni depuis plus de dix ans. Je demande à ceux qui instruisent ce dossier de requérir même un expert pour vérifier cet individu avant d’accorder tout crédit à déclarations « , a déclaré cet élu national. Grégoire Kiro Tsongo promet de traduire l’ADF en justice pour que son honneur soit lavé. Et d’ajouter qu’il soutient que tous les éléments ADF militaires et civils soient jugés pour que la vérité sur cette affaire soit connue au grand jour.

Grégoire Kiro croit dur comme le fer que les propos du milicien Kasongo sont un montage grossier de nature à désorienter l’opinion publique.

A en croire notre source, Josué Kasongo n’aurait jamais fait des allégations incriminant les deux députés nationaux Grégoire Kiro Tsongo et Kizerbo Kasereka. Il aurait tout simplement être au service des ADF depuis plus ou moins 10 ans et avoir personnellement participer en août de l’année passée à l’attaque du village de Kasana ayant fait 10 tués parmi les civils.

Il convient de rappeler que plusieurs sources avaient fait de deux députés nationaux du Nord Kivu Kiro Tsongo Grégoire et Kasereka kizerbo comme étant en intelligence avec le mouvement milicien ADF. Ils auraient été cités par Josué Kasongo un prévenu de ce mouvement négatif qui sème la terreur et la désolation dans la partie Est de la République Démocratique du Congo depuis plus de décennies

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus