Circulation routière à Kinshasa : la PNC lance l’opération « Keba na caméra »

Sélection de la rédaction

La Police Nationale Congolaise ( PNC) vient de lancer une opération dite « keba na caméra »pour dissuader les conducteurs des véhicules à ne pas fouler au pied le code de la route. Ainsi, la PNC autorise-t-elle à quiconque de filmer tout conducteur de n’importe quel véhicule qui tenterait de ne pas respecter le code de route. Une fois les images prises, celles-ci seront envoyées à une plateforme où elles seront examinées avant d’être relayées au monde entier.

A travers cet acte, la PNC voudrait tout simplement mettre de l’ordre dans les artères de la capitale de la République Démocratique du Congo où des embouteillages monstrueuses sont souvent causées par des chauffeurs voulant arriver à tout prix à leurs destinations.

Selon le chef de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, cette mesure concerne indistinctement tout chauffeur de véhicule civil ou militaire. Et d’ajouter que publier les images d’une personne ayant enfreint l’ordre établi ne constitue guère une atteinte à la vie privée.

Une certaine opinion estime  » Keba na caméra » pourrait résoudre le problème déploré par les agents de l’ordre, en ce sens que cette opération permettrait aux chauffeurs et aux personnes civiles ou militaires qu’ils transportent de se conformer à la loi routière.

Il est souvent constaté que les véhicules transportant des hautes personnalités civiles et militaires du pays aller dans le sens opposé de la circulation. Certaines hommes politiques contraignent même leurs gardes du corps de descendre pour se frayer une voie. Comme incidence, ce sont des embouteillages qui donnent du fil à retordre aux policiers commis à la circulation routière.

Il est regrettable de voir que malgré des observations faites par la Police aux concernés, ces derniers signent et persistent dans leurs positions blâmables.

Voyons voir cette fois-ci !

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus