Saga des Scandales au sein des églises de réveil: L’État congolais appelé à prendre ses responsabilités!

Sélection de la rédaction

Tout a commencé sur la chaire. Oui, vous avez bien lu, sur « le saint des saints » de l’église Cité Béthel que dirige le Pasteur et chantre Moïse Mbiye, le dimanche 13 mars dernier. Dans la vidéo postée sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit le fils du Feu Apôtre Emmanuel Mbiye, dénonçant dans un ton sérieux et un air déterminé, le complot contre sa personne, orchestré, selon lui, par ses pairs religieux. A défaut de citer nommément l’incriminé, Moïse Mbiye indique de façon réservée que son église se situerait entre la 1ère et la 8ieme rue dans la commune « ecclésiale » de Limete. Le Pasteur en question aurait contacté « une femme » de son entourage pour planifier sa chute.

Moïse Mbiye dit « la réserve de l’éternel » ne s’est pas arrêté là. Il s’est également empris, le dimanche 06 mars, au couple responsable du projet MAAJABU, un concours de musique chrétienne pour les jeunes talents, qui actuellement, fait la fierté de la RDC, pays à la réputation musicale incontournable. En s’en prenant au couple Maajabu, Moïse Mbiye dit avoir été contacté par eux pour accompagner ce projet. A son refus, faute de conviction dit-il, son calvaire a commencé. Il est devenu depuis, l’homme à abattre pour les responsables de Maajabu Gospel et leurs collaborateurs, dont son frère et ex ami, le Pasteur Mike Kalambayi.

Juste après ce déballage, comme dans une série Novelas, s’en suivra alors très rapidement, la publication sur les réseaux sociaux, des photos compromettantes de l’ambassadeur Maajabu, Mike Kalambayi, qui aurait eu des relations intimes avec une jeune dame mariée de son état, qui avait quitté son foyer en Australie où elle réside pour se produire en featuring payé avec le Pasteur – Musicien.

Cette séquence a soulevé une vive polémique qui a obligé les proches de l’ex mari de Penielle, mis en cause, de réagir, qualifiant la Dame Zawadi de  » Sirène des eaux » qui s’est investie à faire tomber « l’homme de Dieu ». Chose que n’a pas digéré cette Mère de 4 enfants, qui s’est décidé de commun accord avec son mari de se séparer après la tollée que ce feuilleton a causé. Ils ont promis de faire un live pour s’expliquer clairement sur ce qui s’est réellement passé.

Coup dur pour le Pasteur Mike Kalambayi, qui se voit être accusé d’avoir sodomiser Madame Zawadi. Défait une fois de plus par cette révélation honteuse après son hospitalisation, le Pasteur Musicien et Ambassadeur Maajabu décidera de se retirer des activités dans son église, après avoir démissionné de Maajabu Gospel.

Un autre scandale de trop !

Pas plus tard, dans la même journée de mercredi 16 mars, un autre scandale se signale, toujours dans la sphère des églises dites de réveil, attribué par erreur à l’autorité de l’évêque Dodo Kamba, Président de l’Église du Réveil du Congo, devenu Président de la plateforme « Confessions religieuses » après le retrait des catholiques et protestants.

Cette fois-ci, il s’agit d’une prétendue « escroquerie » religieuse signée par le Prophète Joël Francis Tatu, que dénonce Mr Djoudjou Evala, la quarantaine révolue, qui affirme avoir fait un deal pour une mise en scène à l’église le dimanche dernier, dans le cadre prophétique avec « l’homme de l’écran prophétique ». Ce dernier fait l’actualité sur les réseaux sociaux avec ses prophéties tendant à « dénoncer » publiquement, pendant ses cultes, les amoureux en quête de lieu de plaisir pour forniquer.

Pour ce cas d’espèce, Mr Djoudjou Evala dit avoir été dribblé par le Prophète qui n’a pas respecté les termes de « l’attente » en divulgant sur les réseaux sociaux, cette vidéo en poussant très loin les boutons avec l’insertion au « jeu » d’un serpent et autres effets lui attribués mais qui ne lui appartenaient pas. Il réclame entre autres, sa motivation de 15.000 FC équivalant à 7.5 $ US qui n’a pas été payée jusqu’à présent.

Dodo Kamba monte au créneau!

C’est dans l’émission BOSOLO NA POLITIK que l’évêque – général de l’Église du Christ du Congo (ERC) s’est exprimé sur l’imbroglio qui met en cause quelques responsables des églises dites de réveil.

Dans son intervention, il a signifié à l’opinion publique congolaise que la Cité Béthel, l’église du Pasteur Moïse Mbiye, tout comme beaucoup d’autres églises phares de Kinshasa (de Limete à tendance ERC sauf la Compassion qui relève des Assemblées de Dieu de l’ECC), ne sont pas officiellement membres de l’ERC même si certaines en sont fondateurs.

Qu’à cela ne tienne, l’Evêque – Président des Confessions religieuses de la RDC a appelé ses collègues serviteurs de Dieu à cultiver les valeurs morales et religieuses et de prêcher par l’exemple.

A cette occasion, Dodo Kamba a fustigé le fait que l’ERC n’a jamais pu dénoncer les bavures observées en son sein et promet d’améliorer cette situation dans un avenir proche pour responsabiliser les Pasteurs relevant de sa compétence, assurer pleinement sa mission d’autorité de régulation avec le concours du Ministère de la justice.

l’État congolais complice ?

Après cet éclairage donné par l’Église du Réveil du Congo (ERC) sur la problématique d’identification de ces églises dans un des regroupements religieux, la balle est dans le camp des autorités administratives qui doivent insister pour qu’elles intègrent les regroupements religieux de leur choix afin de faciliter leur gestion.

Actuellement, à en croire l’évêque Dodo Kamba, la délivrance des documents d’autorisation de fonctionner aux églises ne fait que pleuvoir. Ce, sans l’avis de son organisation, appelé pourtant, à jouer le rôle de régulateur. Une façon de faire des agents communaux rend l’État responsable du désordre observé dans ce secteur.

L’État congolais est donc appelé à prendre ses responsabilités pour rétablir l’ordre sur le plan organisationnel mais surtout en ces moments, pour remonter les bretelles à tous ces pasteurs impliqués dans les scandales et préserver la sérénité des congolais, appelés à se concentrer sur l’évolution du pays avec les échéances électorales qui pointent à l’horizon.

Eveline Badika

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus