Hydrocarbures : fermeture des dépôts de carburants non en règles à travers le territoire national

Sélection de la rédaction

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Mudimbu, a décidé de fermer les dépôts de vente de carbures disséminés à travers la ville de Kinshasa, afin d’épargner la population de tout autre incendie qui pourrait survenir, a rapporté le service de presse dudit ministère.

Le ministre des Hydrocarbures qui l’a indiqué mercredi lors de sa descente au quartier Debonhomme, dans la commune de Matete, où un incendie s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi dans un dépôt de vente de carburants.

Accompagné de la brigade des Hydrocarbures, le ministre Budimbu a rassuré la population du déploiement de cette brigade dès jeudi pour identifier les sites où sont stockés les carburants et procéder à la fermeture de tous les dépôts pirates non en règle avec le texte qui régissent ce secteur.

Il a fait savoir que ses services vont également répertorier toutes les stations-services à travers la capitale et à Lubumbashi ainsi que ceux qui naissent à travers tout le territoire national. Il a précisé que les sites qui se trouvent dans un lieu non approprié et ne respectant pas les conditions requises pour un fonctionnement sécurisé, se verront arrachés par le ministère leur permis d’exploitation.

Le ministre des Hydrocarbures s’est déclaré consterner par les dommages causés par ce feu dévorant, avant d’exprimer sa désapprobation d’apprendre que ledit dépôt qui a pris feu appartiendrait à un cadre de son ministère.

Le ministre des Hydrocarbures était accompagné dans cette descente par le bourgmestre de la commune de Matete et du député national Raphaël Kibuka, rappelle-t-on. Ces deux personnalités ont promis d’accompagner le ministre Didier Budimbu dans l’assainissement de ce secteur des stations-service. 

ACP/LRP

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus