Kinshasa : la pluie du jeudi a rendu difficile la circulation routière sur certaines artères de la capitale

Sélection de la rédaction

Une pluie de moins de deux heures tombée le jeudi 17 Mars sur Kinshasa a suffi pour rendre pénible la circulation des personnes et de leurs biens dans certaines artères de la capitale.

Sur l’avenue Kanda Kanda pour déboucher sur le Palais du peuple, les usagers de la route ayant emprunté ce trajet ont eu de la peine à atteindre leur destination. Les moteurs des véhicules et des motos ont absorbé de l’eau. Les piétons étaient obligés d’ôter leurs chaussures, de rebrousser leurs pantalons pour traverser de l’autre côté de la route. Des maisons se trouvant le long de la route ont été quasi submergées par les eaux d’une pluie qui n’aura pas pourtant duré longtemps. Les dégâts matériels étaient enregistrés.

Comme quoi, après la pluie, il n’est plus question de s’attendre au beau. La tombée de la pluie est devenue un moment de grande inquiétudes pour la pluie kinoise. Le non curage de caniveaux, des rivières, les constructions occasionnant des érosions, la vétusté de certaines habitations sont entre autres les causes de dégâts matériels énormes et mort d’hommes constatés après une pluie. L’opération Kin bopeto n’a jamais résolu cet épineux problème ! Gentiny Ngobila interpellé !

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus