Ituri : un des membres de la Task force libéré par la CODECO

Sélection de la rédaction

Le professeur Detshuvi, l’un des membres de la Task force pris en otage par les rebelles de la CODECO a été libéré ce lundi 21 mar à 14h30, heure locale.

Affichant une mauvaise mine, cet enseignant des universités a été remis à l’armée congolaise en présence des leaders locaux et d’autres membres de la Task force en provenance de Bambu dans le territoire de Djugu, la province de l’ituri.

Selon un communiqué signé par le porte-parole et le coordonnateur ai du Task force, Pitchou IRIBI, cette libération est les fruits de plusieurs négociations entre les membres de la Task force et les responsables de la fraction depuis la prise en otages des pacificateurs.

Pour la partie rebelle, la libération du professeur Detshuvi fait suite au premier geste du gouvernement de la République en libérant certains miliciens de la Codecco ainsi que des civiles innocents ayant été assimilés à la milice.

Il convient de rappeler que c’est depuis le 16 février 2022 que 6 personnes appelées à aller parler avec les frères de l’ituri pour la cessation des hostilités dans la province avaient été pris en otage par les miliciens de la Codecco. Parmi ces missionnaires de la paix envoyés par le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, figurent Thomas Lubanga et Germain Katanga, deux anciens chefs de guerre

Le 16 février 2022, ces envoyés présidentiels de retour en ituri étaient en plein pourparlers avec la partie rebelle au Camp Yalala situé à deux kilomètres du village de Bambu quand tout à coup cette dernière contre toute attente apprenaient le bombardement de leur camp. À titre de mécontentement, les chefs miliciens ont illico arrêté les négociations et pris en otage leurs co- débatteurs.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus