Face aux comportements anti faire-play de la RDC: la délégation marocaine proteste et saisi la CAF

Sélection de la rédaction

Les choses commenceraient déjà entre la RDC et le Maroc dans le cadre des matchs de barrages pour la qualification à la coupe du monde Qatar 2022.

La cause ! La Fédération royale marocaine de football (FRMF) adresse une lettre à la Confédération Africaine de Football (CAF) avec copie à la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) pour protester énergiquement l’accueil antisportif que les congolais auraient réservé à leurs hôtes dans le cadre du match aller comptant pour les barrages en vue de la qualification pour la coupe du monde Qatar 2022.

Dans leurs protestations, la FRFM se plaint d’être victime de mauvaises conditions d’accueil de leur équipe nationale à l’aéroport international de N’djili.

Le secrétaire général de ladite fédération et signataire de la lettre soutient qu’aucun officiel de la Fecofa n’aurait été présent à l’arrivée de la délégation marocaine. Aussi les deux bus loués par eux n’auraient pas été disponibles et qu’ils seraient tombés soudainement en panne. Et de renchérir encore que les fanatiques congolais se trouvant à l’aéroport international de N’djili à l’arrivée des Lions de l’Atlas n’auraient jamais facilité la tâche aux Marocains de quitter aisément l’aéroport. Aucun dispositif sécuritaire n’aurait été mis en place autour de leur délégation.

Fort de tous ces griefs, la FRMF sollicite que des sanctions exemplaires soient infligées à la partie incriminée pour que des actes commis ne se reproduisent plus prochainement. Faute de quoi conclut la lettre, les hôtes des congolais se réservent le droit de contacter d’autres instances faîtières du football pour obtenir gain de cause.

L’équipe nationale du Maroc est à Kinshasa depuis le mardi 22 mars 2022 dans la nuit en provenance de Rabat, la capitale dont le stade Mohamed V accueillera le match retour après que le tribunal arbitral ait levé sa suspension.

Si le stade des Martyrs de Kinshasa n’est autorisé à être à un quart de sa capacité maximale, le Maroc accueillera près de 70.000 milles spectateurs pour venir pousser leur équipe à la qualification.

En attendant ce double confrontation entre les Léopards et les Lions de l’Atlas, les yeux des congolais sont tournés vers la caf pour connaître la suite que celui-ci va réserver à la plainte des Marocains. Quelle serait cette réponse satisfaisante que les Marocains voudraient voir la CAF infliger à la Fecofa ?

Affaire à suivre !

Philippe Dephill

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus