Tshopo: Les capacités des administrations locales des secteurs de Bakundumu et des Bekeni-Kondolole renforcées en aménagement du territoire

Sélection de la rédaction

Quarante (40) chefs de secteurs, chefs de groupements et délégués des forêts communautaires locales (FCL) des secteurs de Bakundumu et des Bekeni-Kondolole du territoire de Bafwasende en province de la Tshopo ont renforcé leurs capacités en aménagement du territoire au terme d’un séminaire organisé en leur faveur, le samedi 19 mars 2022 à l’Auberge Les Mambo’s de Kisangani : par Tropenbos RDC.

Empêché, l’administrateur du territoire de Bafwasende, M. Bertin Bireke Kafura y a été représenté par M. Sabili Kasongo, chef de la collectivité-secteur de Bakundumu.

Faible connaissance en matière d’administration du territoire

Selon Tropenbos RDC, la province de la Tshopo s’est dotée de certains outils de planification spéciale, à savoir : le Schéma provincial d’aménagement du territoire (SPAL), les Plans territoriaux d’aménagement du territoire (PAT) dont cette Ong internationale a été le rédacteur.

Dans le même conteste, plusieurs autres outils de planification sont attendus de ce processus au niveau national parmi lesquels un Document de politique national d’aménagement du territoire (PNAT) et un projet de Loi relative à l’aménagement du territoire (LAT) respectueux de la ressource forestière et droits et besoins des communautés locales et peuples autochtones.

« Ces outils d’aménagement du territoire devraient en effet assurer un rôle de mise en cohérence des différentes dimensions du territoire afin d’assurer la comptabilité entre diverses fonctions une question durable du milieu », relève Tropenbos RDC.

Cependant, se désole-t-il, la faible connaissance en matière d’aménagement du territoire par les administrations provinciales locales entraîne une faible appropriation de ces outils déjà disponibles et ainsi la mise en pratique fait défaut.

A travers trois modules développés

Dans l’objectif principal de renforcer les capacités des participants en matière d’aménagement des secteurs de Bukundumu et des Bekeni-Kondolole en territoire de Bafwasende, trois modules ont été développés à leur intention par le directeur pays de Tropenbos RDC, le Pr Alphonse Maindo Monga Ngonga. Ainsi a-t-il planché sur « Ce qu’est l’aménagement du territoire » en en donnant la définition et les principes, « L’aménagement du territoire comme outils de questions à la décision stratégique des dirigeants à l’échelle locale » et « Méthodologie et outils de l’aménagement du territoire ».

Pour l’intervenant, aménager le territoire, c’est penser le futur en optant aujourd’hui pour la localisation de ce que seront demain les pôles, les axes, les équipements dédiés au développement, tout en conservant les institutions et les acteurs qui en seront responsables et en construisant les interrelations multisectorielles, traversales et participatives, mais s’intéresser aussi, et surtout, à sa dimension multi scalaire.

Son objectif, a renchéri le Pr Alphonse Maindo, est d’assurer une répartition équilibrée des ressources, des activités et des hommes dans l’espace, afin de préserver durablement l’ensemble du territoire comme lieu de vie et d’activité.

Il faudrait que l’exploitation des terres de ces deux secteurs puisse être rationnelle et harmonieuse pour le bien de tous. Ce travail devra se faire non seulement avec des experts mais aussi avec toutes les parties prenantes.

La dimension multi scalaire de l’Administration du territoire, surtout à son niveau local le plus bas de la gouvernance : « terroirs villageois », doit mettre un accent particulier sur la réforme de l’Administration du territoire, laquelle se doit d’être complète et intégrée. « Car, l’aménagement du territoire est un processus d’élaboration et de mise en œuvre concertée d’un ensemble d’actions et mesures permettant de valoriser toutes les ressources du terroir villageois en vue d’un développement durable », a insisté le directeur pays de Tropenbos RDC.

Résultats atteints

Des échanges et travaux en carrefour suivis de la restitution en plénière ont marqué cette activité. Au terme de celle – ci, les participants ont eu une bonne compréhension de l’aménagement du territoire et son importance pour une gestion équilibrée et des connaissances sur les outils de planification existants dans la province de la Tshopo et ceux qui sont en cours de finalisation au niveau national.

Aussi ont – ils eu une bonne compréhension des dimensions multisectorielle, traversale, participative et multi scalaire de l’administration du territoire.

Dans son mot au nom du gouverneur de la province a.i de la Tshopo, M. Maurice Abibu Sakapela, M. Sébastien Mbalanga Mbonde, son directeur de cabinet adjoint a reconnu que cette activité tombe à point nommé au moment où la problématique d’aménagement du territoire se pose avec acuité dans cette partie de la RD Congo et, particulièrement, dans les deux secteurs du territoire de Bafwasende.

Il a exhorté les bénéficiaires de cet atelier à tirer profit de connaissances acquises et de les mettre en application dans leurs milieux locaux avec comme conséquence la gestion de manière optimale de leurs espaces fonciers respectifs. D’autant plus que la mauvaise gestion de terre provoque des catastrophes qui perturbent l’écosystème.

Soulignons que cet atelier s’est inscrit dans le cadre du programme « Working Ladscapes ou paysages fonctionnels » conduit par Tropenbos RDC dans les secteurs de Bakundumu et des Bekeni – Kondolole du territoire de Bafwasende, province de la Tshopo.

Ce programme promeut des paysages intelligents sur le plan climatique. Il contribue à l’atténuation du changement climatique, à l’adaptation, à l’amélioration des moyens de substance et à l’intégrité environnementale, qui sont essentiels pour atteindre l’accord de Paris et les Objectifs de Développement Durable (IDD).

Gilbert Risasi Sindano

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus