Assemblée nationale : une deuxième motion de défiance contre le VPM Daniel Aselo

Sélection de la rédaction


Sauvé de justesse d’une éviction il y a de cela quelques jours à l’Assemblée nationale, le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur du gouvernement central, Daniel Aselo Okito, fait de nouveau face à une autre motion de même nature depuis le 31 mai 2022.

L’auteur de cette deuxième initiative, le député national Lutundula Okito, a saisi le bureau de l’Assemblée nationale depuis le 31 mars dernier pour ramener à nouveau ce membre de l’exécutif devant la représentation nationale. Mauvais quart d’heure que traverse ce « warrior » qu’on accuse de ne pas assurer la sécurité des congolais sur l’ensemble du territoire national, pourtant dans ses attributions.

MCP/LRP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus