USA : les congolais Patrick Luyoya, Emmanuel Amani et Rider Mfuamba tués !

Sélection de la rédaction

On ne peut vivre mieux que chez soi dit un adage populaire ! Trois ressortissants ont été tués aux États-Unis à l’espace d’une semaine, rapportent plusieurs sources concordantes qui relayent l’information à travers les réseaux sociaux.

Lundi 04 avril 2022, un jeune homme âgé de 26 ans avait été abattu par un officier de la police américaine. Patrick Luyoya avait été tué par balle lors d’un contrôle routier dans la ville de Grands Rapids dans l’État de Michigan.

Le même jour dans une autre Ville américaine, Emmanuel Amani, un homme de 52 ans avait été aussi tué par balle alors qu’il se rendait à son travail à Denver dans l’État de Colorado. Le défunt laisse une femme, Sylvie et deux orphelins.

Deux jours après, le mercredi 06 avril 2022, c’était le tour de Rider Mfuamba d’être assassiné.

Il est rapporté que le congolais de 49 ans s’était brisé le crâne avec le marteau de son bourreau qui avait ensuite poignardé à plusieurs reprises sa victime dans le coup.

Rider Mfuamba avait été d’urgence amené à un hôpital Local et n’a jamais survécu à ses blessures.

Jusqu’à présent, aucune réaction de la part du gouvernement congolais pour confirmer ou infirmer les faits dont les causes ne sont clairement connus du commun de mortels congolais.

Impliqués dans de sales combines, victimes de xénophobie, du racisme, seules les enquêtes impartiales pourraient révéler au grand jour les motifs de ces meurtres qui sont ni moins, ni plus des crimes contre l’humanité.

Affaire à suivre !

Dephill Lipo Philippe

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus