Kinshasa : le phénomène « Kuluna » sous une autre forme dans des milieux scolaires

Sélection de la rédaction

Actuellement à Kinshasa, le banditisme urbain connaît de plus en plus de l’ampleur. On constate que le phénomène dit  » Kuluna », qui a atteint son paroxysme, se vit maintenant en milieu scolaire.

Des élèves de plusieurs écoles de Kinshasa sont devenus les auteurs de plusieurs troubles, désordre et crimes. Ils se livrent à des spectacles à la machette et s’affrontent à Jet des pierres et armes blanches presque tous les jours dans plusieurs lieux de la ville.

Une situation grave qui invite les autorités compétentes à ouvrir l’oeil pour mettre fin à cette nouvelle pratique qui fait rage à Kinshasa.

Pour certains observateurs avertis, les élèves qui se livrent à cette mauvaise pratique doivent tout simplement être encadré car l’avenir de demain dépend d’eux.

Pour rappel, un élève de l’école secondaire a perdu la vie lors d’un affrontement entre l’ITI Gombe et l’IPG le jeudi 10 Mars dernier.

Dossier à suivre…

Science kinkobo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus