RDC: La sénatrice Ange Ziaka encourage les femmes de toutes catégories d’exceller chacune dans son domaine 

Sélection de la rédaction

En marge de la Journée Internationale des droits de la femme, la sénatrice Ange Ziaka Rubuye,  membre de la commission Ecofin à la chambre haute du Parlement pense que la femme mérite plus et son voeu le plus ardent est de voir toutes les femmes à la hauteur de leurs tâches. Elle encourage les femmes de toutes  catégories d’exceller chacune dans son domaine. 

La sénatrice Ange Ziaka mène également le combat contre les discriminations faites aux femmes, les violences  basées sur le genre, milite pour la promotion du genre et de la masculinité positive, prônée par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Elle est porteuse d’un projet dénommé » Master Plan », qui est un plan spécifique avec des objectifs bien définis à long terme  en vue d’amener la la transformation, bref le changement. Par autonomisation de la femme, la sénatrice a évoqué le positionnent des femmes  dans les instances de prise de décision. Elle a interpellé les femmes d’etre compétentes pour mériter des postes sollicités dans la société.

Actuellement, le problème qui préoccupe la population congolaise en général et de Kinshasa en particulier réside à niveau de l’état actuel de la capitale. Kinshasa est aujourd’hui le prototype d’une urbanisation anarchique avec un environnement pollué.  » Nous sommes obligé de prendre de bonnes décisions. Pendant les vacances parlementaires, j’ai eu à proposer l’élaboration de ce projet « Master Plan » car Kinshasa mérite d’être transformé, reconstruit pour trouver sa plus robe d’antan » Kinshasa la belle ».  Je ne travaille pas seule, je suis avec mes collègues sénateurs élus de Kinshasa pour travailler en synergie, arrêtés des stratégies pour combattre tous ces problèmes qui nous préoccupent », a indiqué la sénatrice Ange Ziaka. Elle a avoué que ce projet est parmi les dix projets élaborés par les sénateurs de Kinshasa. 

Originaire du Maniema, Ange Ziaka Rubuye est née à Owitsha à Béni dans le Nord-Kivu où elle a fait ses études primaires et une moitié de ses études secondaires avant de les terminer à Bukavu dans le Sud-Kivu à la section Commerciale. 

Avec beaucoup d’ambitions, Ange Ziaka va ensuite entamer ses études supérieures à l’Université Libre des pays des Grands Lacs. Après 5 ans d’études, elle va décrocher son diplôme de licence en Gestion des Entreprises. Elle sera embauchée à la DGDA ex-Ofida où pendant 15 ans, elle offre ses services au poste de vérificateur assistant (vérificateur full), jusqu’au grade de contrôleur chef de bureau à la direction des accises. Mariée à Erick Rubuye, Ange Ziaka est mère de trois filles.

Aux élections de 2018, elle va décider de porter une vision politique et se hisser dans la sphère de prise de décision.  Elle est l’unique femme élue sénatrice aux côtés de 7 hommes dans la ville province de Kinshasa. 

Sa vision politique est la prise en charge de la jeunesse. » Il est inconcevable de voir les jeunes vivent dans les antivaleurs ( l’oisiveté, la consommation des stupéfiants, des actes de vandalisme, l’insécurité, etc). Ils méritent de leur inculquer un esprit de civisme et d’ entrepreneuriat », a-t-elle indiqué.  C’est dans  cette dynamique que la sénatrice Ange Ziaka a mis en place une  association d’encadrement de la jeunesse (JEPD), oeuvrant dans l’assainissement, la proprété de l’espace public, le ramassage des immondices dans des parcelles. Toujours dans la prise en charge de la jeunesse, Ange Ziaka vient en aide aux orphelins.

Bibiche Mungungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus