RDC: Le Japon octroi 21 millions US pour la réhabilitation du Port de Matadi

Sélection de la rédaction

Mercredi 13 avril 2022 à Kinshasa, l’ambassadeur du Japon en RDC, Monsieur MINAMI Hiro, a procédé à la signature de l’Echange de Notes avec le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères, Christophe LUTUNDULA APALA Pen’APALA, en vue de la mise en œuvre du « Projet d’Amélioration du Terminal Conteneur du Port de Matadi », accordé dans le cadre de la coopération économique japonaise visant à promouvoir le développement économique et social de la République Démocratique du Congo.

Financé à hauteur de 21 millions de dollars américains, le projet d’amélioration du Port de Matadi est une réponse au souhait émis par Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, en prélude de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD7) tenue à Yokohama au Japon en août 2019.

Dans son allocution, Monsieur MINAMI a souligné les difficultés auxquelles le monde fait face au regard de la demande croissante de mobilité des personnes et des marchandises, alors que la diminution des énergies fossiles et l’augmentation du prix des carburants pèsent de plus en plus sur le coût des transports, sans compter la crise financière découlant des effets néfastes de la Covid-19. Le diplomate japonais a ensuite martelé que le Port de Matadi non plus n’a échappé à cette réalité, car depuis quelques années, du fait du manque de développement et d’entretien des infrastructures de transport, le Port tourne au ralenti, constituant ainsi un obstacle au développement économique et social de cette partie du pays.

Avec ce projet dit-il, le Japon entend, d’une part, contribuer à l’amélioration du transbordage à travers la réhabilitation du terminal conteneur du Port de Matadi, et d’autre part, permettre des réseaux d’échanges dynamiques à l’ère du numérique, par la mise en place d’un nouveau système d’exploitation portuaire qui assure une gestion informatisée ; ce qui permettra de créer de nouveaux emplois directs et indirects, de faciliter les approvisionnements et l’expédition des marchandises par des mécanismes de transbordement fiables et respectueux de l’environnement, a indiqué Monsieur MINAMI.

Monsieur MINAMI a enfin souligné que le Japon vise à produire des résultats positifs dans le domaine des infrastructures, en vue de mieux contribuer à la matérialisation du Plan National Stratégique de Développement (PNSD) de la République Démocratique du Congo. Aussi, par ce projet, le Japon vient renouveler son engagement à accompagner le Gouvernement congolais dans la planification, la sécurité et la modernisation du secteur des transports, à l’instar du Plan Directeur des Transports Urbains de Kinshasa (PDTK), financé par le Japon et actuellement en exécution dans la ville de Kinshasa.

Enfin, le diplomate japonais a émis le souhait que cet appui du Japon améliore les activités du Port de Matadi afin que la Province du Kongo-Central connaisse un nouvel élan économique.

José Wakadila

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus