Kinshasa : Des marchés publics envahis par la boue!

Sélection de la rédaction

La plupart des marchés de la ville de Kinshasa vivent dans une insalubrité indésirable. Un constat fait par notre reporter.

En parcourant quelques marchés de la capitale congolaise, on constate que ces derniers sont loin de revêtir sa nouvelle robe malgré le lancement, il y a peu, de l’opération « Kinshasa bopeto » par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka.

Ces marchés sont tous envahi par la boue provoquée par les dernières pluies qui se sont abattues dans la ville.

La population est exposée aux maladies qui peuvent se déclarer à tout moment. Il y a pas un endroit pour mettre les pieds, ni des espaces pour les passagers. Or il y a des câbles d’électricité qui sont visibles au risque d’électrocuter les passants.

Ces vendeuses sont conscientes, mais ne fournissent aucun effort pour améliorer cette situation. Ces derniers ont abandonné les notions et les valeurs d’hygiène depuis un temps.

Actuellement, les vendeuses et vendeurs œuvrant dans certains marchés de Kinshasa ignorent le principe de la santé et ne tiennent pas compte des règles d’hygiène.

Sur place l’on retrouve des flaques d’eau stagnantes, des immondices, et pire encore, certains vendent près de caniveaux sans pourtant s’inquiéter de leurs effets sur la santé des acheteurs.

A en croire les observateurs avertis, ces commerçantes sont de plus en plus habituées à cohabiter avec ces immondices; elles ne se gênent plus de vendre des produits alimentaires à côté des ordures de tous genres. Il suffit de faire un tour pour se rendre compte de la saleté qui ronge les marchés de Kinshasa.

Cette situation constitue un réel danger pour la santé publique. D’où les autorités compétentes sont interpellées pour mettre fin à cette situation qui est devenue comme normale.

Dossier à suivre

Science Kinkobo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus