Annulation de l’élection du gouverneur et du Vice-gouverneur de la Tshopo : Tony Kapalata conteste la décision de la cour d’appel de Kisangani

Sélection de la rédaction

M. Tony Kapalata, récemment élu gouverneur de la province de la Tshopo, remet en cause la décision de la cour d’appel de Kisangani d’annuler l’élection à l’issue de laquelle il a été élu, à cause de son âge, nouveau gouverneur de la Tshopo au détriment de la sénatrice Madeleine Nilomba (ex aequo 14/14 voix) lors du deuxième tour.

Pour Tony Kapalata, le juge de ladite cours n’a jamais dit correctement le droit quant à ce. Ainsi, il initie déjà des démarches au niveau de la Cour de Cassation pour annuler à son tour la décision de la Cour d’appel de Kisangani favorable à Madeleine Nilomba.

Cette dernière avait sollicité l’annulation pure et simple de cette élection au deuxième tour, convaincue qu’il y aurait eu des irrégularités qui avaient eu lieu dans l’organisation dudit scrutin le 09 mai dernier.

Ainsi, cet ingénieur en Chimie formé à l’une des prestigieuse Chinoises se considère toujours comme le nouveau patron de l’exécutif de la plus grande province de la République Démocratique du Congo.

Pour rappel, le jeudi 19 mai 2022, la cour d’appel d’administration de Kisangani chargée de l’élection de gouverneur et vice gouverneurs avait pris la décision d’annuler l’élection ayant porté à la tête de la Province de Tshopo Tony Kapalata et Theoveul Lotika respectivement comme gouverneur et Vice gouverneur de la Tshopo.

Et de demander à la Ceni d’organiser dans une semaine un nouveau scrutin entre les deux challengers du deuxième tour. Une décision qui divise l’opinion tshopolaise. Sur les réseaux sociaux, des réactions vont tous azimuts qui, pour approuver la décision judiciaire, qui pour s’en prendre violemment.

Affaire à suivre

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus