12ème édition du trophée d’Excellence patriotique: Mme Denise Nyakeru, Dr Mukwege, Dr Muyembe, Prophète Dominique Konde, M. Billy Maluwa et prof Mudekereza parmi les nominés

Sélection de la rédaction

La salle de la cité de la paix de Ngaliema située sise sur avenue Mafuata n°4 au quartier GB dans la commune de Ngaliema, a servi de cadre samedi 21 mai dernier, pour la remise du trophée d’Excellence patriotique dénommé « Prix poche du peuple », en sigle P4, par le Forum des pasteurs et patriotes congolais (FOPAC), une association sans but lucratif patriotique et à intérêt général.

Après la prière d’ouverture dite par le révérend pasteur Samuel Lubaki, le président national du FOPAC, le révérend Docteur Watchera Ciamweny Léopold, a rappelé que ce prix n’est pas un fait du hasard. Au contraire, les nominés retenus par le jury sont reconnus comme tel, pour avoir impacté positivement la société dans leurs domaines de prédilection. « Pour ce faire notre jury s’est penché sur un critérium savamment fouillé parmi les personnalités socio-politico-religieux qui ont démontré leurs meilleurs engagements dans les œuvres à caractère social et humanitaire d’une portée remarquable en faveur de nos populations, comme le stipule la vision de l’un des nominés je cite : nul n’a le droit d’être heureux seul sur la terre », a-t-il fait savoir.

C’est pour cela poursuit-il, le FOPAC qui a comme devise « aimons-nous vivants », considère que la présence miraculeuse de la carte de la RDC dans le synagogue de Capernaum en Israël, prouve à suffisance que la RDC est une citadelle prophétique et une nation bénie de Dieu. « Ainsi devrions-nous être l’allié privilégié d’Israël et de surcroît impactceurs positifs du 3ème millénaire, tant pour l’Afrique et le reste du monde ».

En outre, en sa qualité d’organisme de conscientisation d’éveil patriotique et d’encadrement multisectoriels de la RDC, le FOPAC croit fermement à sa pensée maitresse qui dit : « Même si nous ne pouvons plus récupérer le temps perdu, mais néanmoins, il faut arrêter de continuer à le perdre. Ainsi, avec les efforts et les actions à impact visible nous prouvées par nos nominés, nous croyons fermement que le pays est sur la voie de rachat du temps », a renseigné le Docteur watchera.

A l’en croire, c’est dans ce contexte que le FOPAC qui est un bon fonctionnement dans la gestion de tous les aspects de la vie de l’homme, a mis en place cinq panels ou cocus, notamment dans les domaines évangélique, social, médical, éducationnel et développement durable, pour permettre à l’homme de prospérer à tous égards comme prospère l’état de son âme, explique-t-il, citant les Saintes écritures dans le livre de l’Apôtre Jean chapitre 3 verset 2.

Docteur Watchera qui est lui-même aussi Ambassadeur de la paix, poursuit que tout ceci se passe dans le cadre de FOPAC Award, qui est une sous-structure d’encadrement patriotique appelée Ecole de patriotisme engagée (APE), qui a pour objectif majeur, de promouvoir l’éclosion des valeurs pouvant inciter chaque congolais à œuvrer pour la splendeur de la patrie et à placer en premier lieu, l’intérêt national.

En effet dit-il, les multiples crises qu’a connu la RDC et qui jalonnent son parcours historique depuis son accession à l’indépendance jusqu’à ce jour, sont dues dans une certaine mesure, à un déficit de patriotisme chez un bon nombre de compatriotes. « Il est sidéré de constater que la notion de la nation en tant qu’identité, n’est pas encore suffisamment intériorisée dans les esprits. La fibre clanique, tribale et ethnique demeure encore très forte, à telle enseigne que, des politiciens véreux ne manquent pas de faire vibrer, en vue de diviser nos compatriotes pour asseoir leur leadership », fait remarquer Docteur Watchera, ajoutant que l’Ecole du patriotisme engagé a recours à un arsenal pédagogique efficace et efficient, à même de combler le vide constaté en matière de civisme.

Selon cet Ambassadeur de la paix, il s’agit non pas de bannir le clan, la tribu ou l’ethnie, mais plutôt de transcender toutes ces structures, pour amener les congolaises et congolais, à définir leur identité en termes de nation. « C’est ainsi que pour cette première édition d’évaluation de degré de patriotisme chez nos concitoyens, notre jury a sélectionné ces éminents nominés qui ont impacté notre société pendant l’exercice 2021 », a encore précisé Docteur Watchera, ajoutant que le souci majeur dans cette opération, est de remercier les bienfaiteurs de la société congolaise, pour leur degré le plus élevé du patriotisme qui doit inciter le reste des compatriotes, à plus de circonspection, plus de moralité, de rationalité et surtout à plus de solidarité.

Quid du trophée d’Excellence ?

A son tour, le pasteur Pierre Dianda a expliqué le sens du trophée d’Excellence. Il a tiré ses explications dans le livre de 1 Jean 3 : 14, de son origine sur l’award, un prix, un honneur accordé aux patriotes congolais. Pour lui, le jury a donc choisi les nominés pour le féliciter de leurs actions posés durant l’année 2021. Il a ensuite indiqué que, le trophée est symbolisé par une bible et une main, dont le doigt montre la lecture minutieuse de la parole de Dieu, à travers laquelle les patriotes découvrent l’amour de Dieu, clef de toutes bonnes œuvres dont les actions sociales et humanitaires de ces nominés, lesquelles ont fait l’objet de leur sélection au « Prix du patriote proche du peuple, P4 », du Diplôme d’Excellence patriotique et au trophée dénommée : « Prix du patriote proche du peuple, P4 ».

Parmi les nominés, on peut citer Mme Denise Nyakeru Tshisekedi, pour son engagement à la promotion de l’élite congolaise à travers la bourse Excellencia accordée aux élèves finalistes de la RDC ; Docteur Denis Mukwege, pour son implication dans la défense du rapport Mapping pour l’intérêt du peuple congolais ; Docteur Jeaan-Jacques muyembe Tamfum, pour son engagement dans la lutte contre les pandémies à Covid-19 et Ebola ; Prof Joseph Justin Mudekereza, président du Mouvement d’Elite pour la Démocratie et Vraie changement (MDVC), pour son combat mené en faveur de la suppression de la taxe RAM et sa plaidoirie pour la paix dans l’Est de la RDC ; M. Billy Cléophas Maluwa, président de la Fondation « FM Maluwa », pour son implication dans la recherche du bien-être de la population congolaise à travers ses actions sociaux-humanitaires ; le Prophète Konde Pholo Dominique de l’Eglise Liloba, pour son engament dans les travaux de salubrité à travers le pays en général et en particulier dans la ville-province de Kinshasa dont « Kin-Bopeto », sans oublier son Centre de recherche sanitaire en faveur des populations démunies.

Guysllaine Bondo/CP

- Advertisement -spot_img

Les plus lus