Sud-Kivu : une dizaine des femmes violées dans le territoire de Kalehe

Sélection de la rédaction

Au total 16 femmes ont été violées en une semaine dans le groupement de Kalonge en territoire de Kalehe au Sud-kivu.

Cette révélation ressort du rapport de l’ONG Action pour la restauration de la paix et la justice (ARPJ) publié le lundi 30 mai dernier.

A en croire ce rapport, les victimes de violences sexuelles sont des femmes vendeuses d’huile de palme venant de marchés de Bunyakiri, notamment à Kambali, Bulambika, Miowe pour Kalonge. Ce rapport renseigne également que ces actes barbares ont été commis du 15 au 21 mai 2022.

L’ARPJ précise, en outre, que ces faits se sont déroulés entre Bitale et Kalonge dans un endroit appelé Nguliro dans la chefferie de Bahavu.

Selon la même source, cette situation devient récurrente car ces femmes ne sont pas les premières à être violées à l’endroit précité pendant qu’elles exercent ce petit commerce qui est leur seul moyen de survie et de leurs familles.

Signalons, par ailleurs, que des femmes pratiquant la route Kalonge-Bunyakiri et vice versa située dans le parc national de kahuzi Biega (PNKB) subissent toujours des tracasseries de la part des milices permanentes dans cette entité.

Salomon Mubasi/Bukavu

- Advertisement -spot_img

Les plus lus