RDC: « …le président Martin Fayulu a pour ce pays beaucoup d’amour. C’est dommage que l’impérium lui a été arraché en 2018 » (Esther Fayulu)

Sélection de la rédaction

Au cours d’une interview accordée récemment à la référence plus, Mme Esther Ndengue Fayulu a invité le peuple congolais de porter leur choix sur Martin Fayulu Madidi, Président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé) pour les élections de 2023.

« Peuple congolais, si vous voulez un véritable changement, en 2023, choisissez correctement votre président. Et je suis convaincu que le président Martin Fayulu vous apportera beaucoup pour ce pays« , a-t-elle déclaré.

A l’en croire, les gens ne doivent pas perdre de vue que le président Martin Fayulu a pour ce pays beaucoup d’amour.

« Son combat est noble et sincère. Il se bat pour un Congo prospère, un Congo fort. C’est dommage que l’impérium lui a été arraché en 2018. Donc, vous voyez comment les choses se passent maintenant« , a-t-elle enrichit.

Par ailleurs, Esther Fayulu vise de mettre un accent sur l’éducation, et cela ferait partie de son cheval de bataille, une fois devenue première dame de la République Démocratique du Congo.

« Je vais beaucoup me battre pour qu’il y ait changement au niveau de de l’Education. Parce qu’un peuple bien éduqué, c’est le socle pour le développement. Il y a aussi la santé. Un peuple qui ne peut pas se soigner, ce que c’est un problème aussi. Moi, j’ai beaucoup d’affection pour les enfants. Il faudrait qu’on encadre bien les enfants, et ça ferait partie de mon cheval de bataille. Si j’ai la chance que mon mari soit élu Président de la République, qu’on mette l’accent sur l’éducation des enfants, qu’ils aient de bonnes bases parce que c’est eux l’avenir de demain« , a déclaré Mme Esther Fayulu.

Au niveau du droit des femmes, Mme Esther Fayulu compte faire de ce qui est de son pouvoir pour que les droits des femmes soient respectés, pour qu’il y ait prise de conscience au niveau des dames, qu’elles puissent se présenter dans les élections pour être bien représentées au sein des Institutions, et pour pouvoir valablement défendre leurs droits aussi.

La rédaction

- Advertisement -spot_img

Les plus lus