Sénat : 36 signatures déjà récoltées pour éjecter Bahati

Sélection de la rédaction

Le président du Sénat, Modeste Bahati, est désormais sur une chaise éjectable. Une pétition visant son départ a déjà récolté plus de 36 signatures, renseignent des sources proches de la Chambre haute du Parlement.

Le speaker est accusé d’être en conflit avec tout le monde. « Il veut utiliser sa position pour régler des comptes à certains et faire taire d’autres. Il se croit tout permis », divulgue une source qui rappelle que  » ce qui s’est passé lors de la désignation du juge constitutionnel est l’une des preuves du désaveu de plusieurs sénateurs vis-à-vis de Bahati Lukwebo ».

Du côté du président du Sénat, on dénonce un complot ourdi contre le Modeste Bahati Lukwebo et l’Union sacrée la Nation. Toutefois, plusieurs hauts cadres de l’Union sacrée promettent de contrer la démarche initiée contre Bahati afin d’éviter les frustrations, divisions et déstabilisations dans l’Union sacrée de la Nation.
LRP

- Advertisement -spot_img

Les plus lus