Élection du gouverneur et vice-gouverneur de la Tshopo : Une nouvelle audience publique du conseil d’État ce samedi 04 Juin

Sélection de la rédaction

Jamais, on aurait vu une tel spectacle en en matière électorale depuis l’avènement de la Démocratie en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué signé en date du vendredi 03 juin 2022, le greffier du conseil d’État, M. Honoré Yombo Ntande, la plus haute juridiction administrative de la République Démocratique du Congo, section du contentieux siégeant en matière d’interprétation et de rectification d’erreur matérielle, appelle en son audience publique du samedi 04 juin 2022 à 13 heures l’affaire opposant Monsieur Tony Kapalata Moloha Akondoko et Madame Madeleine Nilomba Sabiangu. L’audience se déroulera devant la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI)

Une opinion populaire estime que cette fois-ci ou jamais la plus grande province de la République Démocratique du Congo connaîtra son Gouverneur et son vice gouverneur. Ce ne serait donc qu’une question de l’heure.

Il y a peu la juridiction dirigée par le professeur Vundwawe Te Pe Mako avait proclamé définitivement gouverneure de la Tshopo, la Sénatrice Madeleine Nilomba Sabiangu.

Un tollé s’en découlé au point que l’exécutif national s’était auto invité dans cette affaire. Un acte qui n’aurait pas été du goût de tout le monde.

Madame le ministre de la justice Rose Mutombo s’en était pris aux juges membres de la composition.

Pour Rose Mutombo, cet arrêt du conseil d’État serait une honte pour la plus grande juridiction du pays. Et de donner même des instructions au procureur général de la République d’ouvrir un dossier disciplinaires avec interdiction à l’endroit des juges concernés.

La réponse du berger à la bergère, le premier président du conseil d’État avait à son tour réagi rigoureusement accusant la ministre de tutelle de s’ingérer dans une matière qui ne la concernerait pas.

Vundwawe Te Pe Mako en avait appelé à l’arbitrage du Chef de de l’état, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,en tant que garant de la constitution et au nom de qui le jugement est rendu.

Qui vivra verra…!

Dephill Philippe Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus