Nigeria : des hommes armés perpétrent un massacre dans une église catholique à Owo

Sélection de la rédaction

Des hommes armés non autrement identifiés ont ouvert le dimanche 05 juin 2022 le feu sur une église catholique à Owo, une ville du Sud-Ouest du Nigéria.

Vingt et une personnes y ont perdu inoncemment la vie pendant la célébration de la Pentecôte, dont un jeune couple qui venait de se marier la veille et qui s’y était rendu pour rendre grâces à Dieu.

Selon le porte parole du gouvernement qui avait condamné avec la dernière énergie cet acte que plusieurs qualifient d’ignoble et de satanique, les hommes n’ont jamais entré à l’église. Ils ont tiré à travers les fenêtres avant de disparaître dans la nature.

« … De la Dynamite a explosé dans l’église…. Les assaillants ne sont même pas entrés dans l’église. Ils ont tiré à travers les fenêtres… », a fait savoir Richard Olatunde à la Presse.

Et un témoignage anonyme de faire état de la fuite de cinq personnes qu’on a jamais identifiées qui auraient attaqué cette église catholique à l’aide de l’arme à feu et des explosifs.

Cette énième attaque d’un site religieux atteste la montée en puissance des gangs dans ce pays le plus peuplé de l’Afrique et la plus grande économie du continent.

Les attaques meurtrières contre des lieux des cultes au Nigeria sont très sensibles où les tensions s’exacerbent parfois entre communautés religieuses.

Alors que le Sud du pays qui est majoritaire chrétien est souvent calme, cette attaque survient à la veille du lancement du parti au pouvoir de ses primaires en vue de l’élection présidentielle de 2023 pour succéder à Muhammadu Buhari, le président sortant qui ne va plus se représenter après deux mandats.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus