Culture : Dindo Yogo, l’une des figures emblématiques de la musique congolaise

Sélection de la rédaction

Décédé un certain 23 août 2000, à l’âge de 45 ans, de suite d’une longue maladie, l’artiste musicien chanteur, Dindo Yogo, s’est fait distingué par ses interventions vocales dans diverses chansons.

Très apprécié pour la chaleur de sa voix, pré-chantre de la chorale, il entamera une carrière professionnelle dès 1973-1976 en intégrant l’orchestre « les Macchis » en compagnie de Théo Lolango et du soliste Nseka Biwela.

De son vrai nom Théodore Djangi, ce chanteur instrumentiste a pu réaliser quelques titres tels que Lola muana, Koko ozana solo, Mokili Echanger, Liwa Yo Moyibi, Bolingo Etumbu.

Mais aussi les chansons comme « Chérie Youna » de Théo Lolango et « Etumba na nguaka » dont il est l’auteur et « Lola muana ».

Né le 30 décembre 1955 à Loukoutou Manzanza, au Congo Belge province de l’Equateur, Théodore Djangi Zabondo, est considéré sans doute comme l’un des artistes-musiciens qui font partie du patrimoine culturel congolais.

Il sied de souligner que son fils Lola Mwana qui avait rejoint l’orchestre de Dindo en 1996, le quittera trois ans plus tard, en 1999-2003, pour certains orchestres du pays, avant entamé une carrière solo.

Science Kinkobo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus