Animateur et présentateur à Digital Congo: Didier Cheriz au concours Miss University Africa/Nigeria édition 2022

Sélection de la rédaction

Didier-Cheriz KANYINDA KALALA, présentateur et animateur à Digital Congo, sera présent au concours Miss University Africa/Nigeria, où il représente la RDC en qualité de Directeur national. C’est depuis 2017 que cet éminent journaliste assume les fonctions de Directeur National RDC de Miss University Africa, un concours panafricain des beautés qui réunit 54 filles étudiantes africaines au Nigeria.

A travers ses fonctions, Didier-Cheriz KANYINDA KALALA a la responsabilité de sélectionner après casting, la fille qui représente la RDC. Et grâce à lui, la Congolaise Christitia TSHIALA avait raflé 3 prix en 2018, sans aucun appui des autorités congolaises, moins encore des institutions. Une première depuis que la RDC y participe. Déjà, l’inscription à la prochaine saison était lancée du 23 au 30 Juin, pour sélectionner la prochaine déléguée 2022.

Connaître Didier-Cheriz KANYINDA KALALA

Pour sa petite histoire, Didier-Cheriz KANYINDA KALALA surnommé « Papa Fraise & l’International Mc Enigmatique », est de nationalité congolaise et père d’une adorable fille répondant au nom de Diben KANYINDA. Gradué en Arts Graphiques, c’est en 2006 qu’il commença son aventure, en postulant à la radio Global FM, après un casting fait par le journaliste King Muhunga, à l’issu duquel il fut d’abord retenu comme animateur à la radio. C’est Mr Christian Ngbandzo, Directeur des programmes TV à Global qui fera de lui un présentateur télé, à travers un petit encadrement professionnel.

Sa particularité était la musique urbaine du bled et étrangère. Il a quitté Global TV suite à une grève qui s’est déclenchée quelques temps après, pour intégrer Planète TV. C’est là que tout a explosé avec son émission « FAIS MOIS BIZU », diffusée chaque jeudi et vendredi de 00h30 à 2h30, en faveur des adultes en âge.

En 2009, il rejoint la chaîne de télévision « BRT AFRICA » au sein de laquelle il presta jusqu’en 2010. En 2011, il obtint l’appel de Mme Jing Nawej pour travailler à la chaîne de télévision Antenne A, où il a commencé comme intervenant, avant de co-animer avec sa consœur Nancy Manuana, la nouvelle émission d’animation matinale qu’elle venait de concevoir dénommée « BISO NA BINO », en dehors de l’émission d’amour dénommée « A NOUS DEUX », qu’il présentait chaque samedi dans les après-midi.

Sa venue à Digital Congo

C’est en septembre 2021, que Didier-Cheriz KANYINDA KALALA est arrivé à Digital Congo, où il a travaillé en coulisses avec le journaliste Salomon Bimansha, chef des animateurs, pour mieux maîtriser les rouages de la production. Il a apporté sa touche avec des nouvelles rubriques et fais de l’émission « Digital hip hop », un plateau de propulsion des jeunes artistes ainsi qu’une émission événementielle. C’est le 28 octobre 2012 qu’il diffusa pour la première fois, l’émission « Digital hip hop relookée », qu’il a hérité du journaliste Moses BIMANU, avec comme invités : El Djaba et Dj Tsheksa.

A travers cette émission, Didier-Cheriz KANYINDA a donné l’opportunité à plusieurs artistes d’être connu partout en RDC et en dehors des frontières nationales. En clair, il est parmi les précurseurs de la musique hip hop, qui était considérée à l’époque, comme celle de rêveurs ; avant qu’elle ne puisse cartonner aujourd’hui.

Passionné du métier de journaliste, Didier-Cheriz KANYINDA considère la radio comme étant une  meilleure école pour mieux maîtriser le feeling et mieux rouler sa voix. Pour lui, la radio a beaucoup contribué pour améliorer ses prestations scéniques, surtout qu’il est également maître de cérémonie. Dans ce même chapitre, il anime du mardi au vendredi de 17h à 18h, l’émission « CLUB DIGITAL » sur Digital Congo fm 106.5 Mhz et samedi de 12h15 à 14h00, l’émission « DIGI WEEK-END AMBIANCE » ; tandis qu’à la télé, il présente « Digital hip hop » chaque lundi à 21h45. Présentement, il est compté parmi l’une des vedettes star de la « GRANDE MATINALE » de chaque Jeudi et vendredi de 8h à 10h. Une parfaite organisation pour satisfaire tous ceux qui le suivent.

Maître de cérémonie et animateur de spectacle depuis 2006, Didier-Cheriz KANYINDA a animé de spectacles des artistes Gims au Shark Club (2è concert) ; Dadju au Shark Club (1er concert), Fally Ipupa au Showbuzz (Présentation de Tokoos 1 et 2è spectacle à la Fikin). Il a également animé le bal des finalistes du Lycée Français René Descartes Promo 2022 ; le concert de JB au Firengui ; concert d’Héritier Wata au complexe Mwana Nteba ; le premier show à Kinshasa de Ya Levis au Rotana. Il a aussi presté dans des prestigieuses et grandes salles de Kinshasa. Le 1er juillet 2022, c’est sera le tour du concert de SDM prévu au Romeo Golf.

Professionnel des médias, Didier-Cheriz KANYINDA a participé dans l’élaboration de plusieurs événements à caractère communicationnel. Il a aussi collaboré avec plusieurs artistes pour des stratégies de communication, après avoir compris depuis longtemps, l’impact des réseaux sociaux. C’est ce qui fait qu’à ce jour, il dispose d’un compte Instagram qui a près de 50.000 followers. Ce qui fait de lui l’un des présentateurs télé et animateurs de radio en RDC, le plus suivi sur Instagram. Et pour rester indépendant, il a mis sur pied dans le cadre de ses animations et prestations, sa petite structure de sonorisation, qui lui permet d’agrémenter toute sorte de cérémonie. Dans ce chapitre, ses références sont : Mbuyi Mbwebwe, Djo K. Kabengele, Feu Général Funk, Jing Nawej et Claudy Siar.

Un avenir prometteur

Comme toute autre personne qui aspire à un avenir radieux, Didier-Cheriz KANYINDA envisage de devenir un grand réalisateur cinématographique. S’il arrivait qu’aujourd’hui il quitte Digital Congo, il compte évoluer à l’étranger en dehors de l’Afrique, pour mûrir encore sa connaissance et son savoir-faire, et continuer plus tard dans l’art graphique, en mettant sur pied un bureau conseil en design intérieur. 

Même si plusieurs personnes ne lui avaient jamais donné la chance de briller, il a bénéficié des précieux conseils de son défunt père Jean-Claude KALALA, qui ne cessait de lui dire que « la patience est très amère, mais ses fruits sont délicieux ». Ce qui fait qu’à son tour, il transmet à ses semblables, la culture de la patience, la tolérance, le pardon, l’humilité et la persévérance.

Dans le même ordre d’idées, Didier-Cheriz KANYINDA reste reconnaissant à tous ceux qui ont contribué à son émergence, en particulier son oncle paternel Alphonse MBANDAKULU et son épouse Jeannette MBUAYA. Il regrette néanmoins la mort de son ami et frère Trésor Tshitshi T19, avec lequel il a débuté le métier au cours de la même période ainsi que la disparition brutale de Dj Arafat, avec lequel il a gardé des contacts permanents depuis sa venue à Kinshasa. Une des raisons qui lui ont permis de faire partie de la délégation officielle de deux Congo, pour assister aux obsèques de ce dernier à Abidjan.

Parmi ses bons moments, Didier-Cheriz KANYINDA cite la naissance de sa fille DIBEN (Divine Bénédiction), ses voyages à l’intérieur du pays sur invitation pour tourner Digital Hip Hop (Bandundu-Ville : 2012 ; Lubumbashi : 2013 ; Matadi : 2014 ; Lubumbashi-Kolwezi : 2017) ainsi qu’au Nigeria en 2017, pour assister à la soirée finale de Miss University Africa à Rivers State et à Dubaï en février 2019, sur invitation pour tourner encore Digital hip hop sur place…
Il est joignable au +243999918148 et/ou [email protected]

José Wakadila

- Advertisement -spot_img

Les plus lus