spot_img

Consulter le journal

Tanzanie : Un bébé d’un mois tué par un singe après qu’il l’ait enlevé des bras de sa mère

AccueilSociétéTanzanie : Un...

Un événement horrible qui s’était produit il y a près d’une semaine dans le village de village de Mwangongo à Kigoma dans l’ouest de la Tanzanie.

Un bébé d’environs un mois a été tué par un singe après que l’animal ait réussi à l’arracher des bras de sa mère.

Des témoignages font état que Shayina allaitait paisiblement son bébé au cœur de sa maison lorsqu’une bande de singe s’était introduit brusquement dans la propriété se trouvant près du parc National de Gombe.

L’un d’eux dont l’espèce n’a pas été identifiée s’était précipité d’arracher le bébé des bras de sa mère qui le tétait.

Incapable de se défendre, la pauvre femme était sortie pour crier à l’aide. Alertés, des villages avaient accouru vers le lieu.

Mais leur intervention énergique pour récupérer avait plutôt empirer la situation. Les animaux avaient eu peur. Face à la menace, l’animal ravisseur avait alors réagi de manière agressive.

De leurs altercations, l’infortuné enfant s’en était sorti avec des blessures sur la tête et au cou. Le nourrisson n’avait jamais survécu à ses blessures. Lubadu Saidi mourra plus tard alors qu’il recevait des soins médicaux.

Pour éviter de telles tragédies dans le futur, les autorités policières du milieu exhortent les habitants à demeurer très vigilants vis-à-vis de ces animaux dangereux en provenance du Parc national avec lequel le village de Mwangongo partage une frontière commune.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Ituri: La FAO améliore les moyens de subsistance des personnes les plus vulnérables de la ville de Bunia

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) ont assisté ce mardi 2 avril 2024, les déplacés des sites de Bunia et environs,...

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.