Culture : Mourir avant l’âge de 60 ans, le destin des artistes congolais ! (Constat)

Sélection de la rédaction

Alors qu’il est difficile de connaître avec exactitude l’espérance de vie en République Démocratique du Congo, force est de remarquer que la plupart de ses artistes de toutes les catégories ont quitté prématurément la terre des hommes au grand du commun de mortels congolais.

Si des hommes et femmes comme Wendo Kolosoy (83 ans), Tabu Ley (73 ans), Ndombe Opetum (68 ans), Papa Wemba (66 ans), Jacqueline Shako (62 ans) pour citer que cela… ont pu tenir le coup en atteignant et dépassant même la soixantaine d’âge, ça n’a jamais été le cas pour beaucoup d’autres, partis vers l’au-delà prématurément, à fleur de l’âge.

Tel est le cas de : Mpongo Love (33 ans), Chico Pululu (35 ans), Al Pacino (36 ans ), Abeti Masikini ( 39 ans), Marie Misamu (41 ans), Soki Vangu (43 ans), Empompo Loway (44 ans), Lengi Lenga (44 ans), Dindo Yogo (45 ans), Nico Kassanda wa Mukalay (46 ans) Pépé Kalle (47 ans) Debaba EL Shabab (50 ans), Charles Mombaya (50 ans) Franco Lwambo Makiadi (51 ans), Alain Moloto (52 ans}, Grand Kàlle (52 ans,) Maurice Ngabuka Lukili (53 ans), Bokelo Isenge (55 ans ), Vicky Longomba:(56 ans), Madiata (57 ans) Madilu System (57 ans), Kester Emeneya (57 ans), Bimi Ombale (59 ans) Mbuta Mashakado (59 ans), Redo Likinga (59 ans)…

Quand bien même la mort demeurerait inévitable pour le genre humain, les professionnels de santé sont unanimes pour reconnaître que les décès précoces découlent ordinairement des modes de vie : alcool, tabac, excès de table, conduite…

Ce faisant, la Rédaction de laréférenceplus.cd se propose de mener une enquête quant à ce. Celle de chercher de connaître le genre de vie menée par ces défunts partis très tôt vers l’au-delà.

Affaire à suivre …

Science Kinkobo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus