Burkina Faso : L’ancien président Blaise Compaoré demande pardon au peuple burkinabè et à la famille de Thomas Sankara

Sélection de la rédaction

Trente cinq ans après sa mort tragique, l’ancien président burkinabè, le capitaine Thomas Sankara est toujours d’actualité dans son pays.

Le mardi 26 Juillet 2022, son successeur. Blaise Compaoré a demandé pardon pardon au peuple burkinabè et aussi à la famille biologique de l’illustre disparu pour des souffrances endurées au pouvoir pendant vingt ans.

Un pardon qui intervient deux semaines après le retour de l’ancien homme fort du pays contraint de vivre en exil après son renversement par la rue en 2014.

« Je demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes que j’ai pu commettre pendant mon magistère. Et plus particulièrement à la famille de mon frère et ami, Thomas Sankara », indique un communiqué du gouvernement lu par son porte parole, Lionel Biligo.

Et de poursuivre : « J’assume et je déplore du fond du cœur toutes les souffrances et les drames vécus par toutes les victimes durant mes mandats à la tête du pays et demande à leurs familles de m’accorder pardon ».

En avril dernier, Blaise Compaoré, 71 ans, a été condamné par continence et à la prison à perpétuité par le tribunal militaire de Ouagadougou pour son rôle joué dans l’assassinat de Thomas Sankara.

Dephill Philippe Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus