TANGANYIKA : le cortège de l’Assemblée provinciale menacé à son passage par des jeunes militants de l’UDPS

Sélection de la rédaction

Des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) estimés à une centaine, ont tenté contrecarrer l’accueil des membres du bureau de l’Assemblée Provinciale de Tanganyika à l’arrivée de la présidente Virginie Nkulu Nemba de l’aéroport de Kahinda.

Virginie Nkulu Nemba a passé un long séjour à Kinshasa sur invitation du vice-premier ministre en charge de l’intérieur Daniel Aselo.

Elle a regagné sa province mardi 26 juillet dernier en compagnie de Christian Kitungwa MUTEBA, coordonnateur provincial de l’Union sacrée de la nation, section Tanganyika.

Reçue par le cortège des députés provinciaux,  la patronne de cet organe délibérant devrait se diriger vers l’hémicycle pour une inspection de son lieu de travail.

Virginie Nkulu Nemba a été surprise 
par le jeu de lancement  de pierres lors du passage de son cortège par une bande de jeunes avec des drapeaux de l’UDPS bien identifiés, en présence de certains militants d’autres partis venus pour accueillir leurs leaders en face du ministère provincial de l’intérieur à quelques mètres des installations de l’assemblée provinciale.

Sur place, Christian Kitungwa MUTEBA a eu le soutien de sa base et va ouvrir plus tard la route pour que les députés franchissent paisiblement leur lieu de travail, cela après qu’il ait mis en déroute les détracteurs.

Le bilan provisoire de ces échauffourées fait état de plusieurs blessés notamment un élu provincial et certains militants et des véhicules caillassés.

Pour rappel, Virginie Nkulu Nemba et les membres de son bureau étaient suspendus de leurs fonctions et aujourd’hui ils sont réhabilités par le ministre national de l’intérieur

Bagalwa Asensio/Tanganyika

- Advertisement -spot_img

Les plus lus