Perspectives économiques : La RDC ouvre la voie à l’exploitation pétrolière

Sélection de la rédaction

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo avait lancé le jeudi 28 juillet 2022 des appels d’offres de vingt-sept permis de ses blocs pétroliers et de ses trois blocs gaziers.

Pour le président de République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la production des combustibles fossiles permettra à coup au Pays dont l’économie était jusque là tournée vers l’exploitation ressources des minérales.

Sur les 32 blocs sélectionnés, des appels d’offres ont été lancés seulement pour l’attribution des droits pour vingt sept blocs pétroliers selon Didier Bindimbu, Ministre congolais des Hydrocarbures.

Il s’agit de : trois dans le bassin côtier, Neuf dans la cuvette centrale, Onze dans le graben de Tanganyika et quatre dans le graben Les trois blocs gaziers sont situés dans le lac Kivu.

Pour les observations bien averties, c’est un bon moment choisi par le gouvernement congolais certainement pour espérer tirer profit des prix élevés du pétrole et du nouvel intérêt occidental pour les alternatives au bruit russe.

Madame Eve bazaiba, Vice premier ministre chargé de l’environnement avait autrefois expliqué à la télévision nationale que des études appropriées avaient été menées au préalable permettant l’attribution de ces droits. Ainsi aucun désastre écologique ne pourrait être attendu à cet effet. Une explication qui n’est pas de l’avis de certains ONG de défense de l’environnement dont Greenpeace.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus