Gérard Tadebois: « La sucrerie du Sud-Kivu redémarre ses activités au 1er septembre prochain »

Sélection de la rédaction

Le Directeur Général de la Sucrerie du Sud -Kivu (SUCKI ), Gérard Tadebois confirme la renaissance de cette entreprise inactive plus de 25 ans. Cette entreprise redémarre ses activités le 01 septembre prochain. Il l’ a fait cette annonce au sortir de l’audience lui accordée par le gouverneur, Théo Ngwabidje Kadi en son cabinet de travail, mercredi 3 août 2022.

A seulement trois mois de démarrage d’essai soit depuis mai dernier, la Société a déjà embauché 1300 (mille trois cents) Congolais, dans le cadre de l’emploi direct pour une campagne d’essai qui consiste à planter et récolter la canne à sucre sur un espace de 1000 hectares pour une production attendue de 3 à 4.000 tonnes.

Il est question ici de remettre en état le fonctionnement de l’usine, le garage ainsi que le champs. Une politique globale mise en place par Nassor SEIF, Actionnaire majoritaire.

En termes de perspectives d’avenir, à inscrire sur le long terme, la Sucrerie atteindra sa vitesse de croisière avec une production évaluée à plus ou moins 25.000 tonnes l’an. Aussi, l’effectif du personnel à recruter devrait doubler selon les estimations bien chiffrées pour atteindre (au courant de l’année prochaine) 3.000 employés directs issus essentiellement des communautés locales. Raison pour laquelle la mission de la Sucrerie consiste par ailleurs, à remettre sur les rails cette Entreprise longtemps restée à l’abandon pour ainsi donner vie à tous les employés, aux populations et à la région afin de rencontrer les préoccupations de l’autorité provinciale qui promet de s’impliquer personnellement pour le rayonnement de cette gigantesque Entreprise.

Le gouverneur de province, Théo Ngwabidje qui fait de l’entrepreneuriat son cheval de bataille, a demandé aux responsables de la Sucrerie du Kivu de veiller sur la qualité de travail, la quantité de production et le prix qui pourraient défier toute concurrence.

Pour lui, cet investissement vient à point nommé car, sans nul doute, il va booster le développement socioéconomique de la région, de la province du Sud-Kivu et du territoire d’Uvira pour ainsi rencontrer la vision du chef de l’État, Félix-Antoine TSHISEKEDI Tshilombo.

Bibiche Mungungu

- Advertisement -spot_img

Les plus lus