Vieillissement : Ne pas dépasser une certaine quantité d’alcool par semaine pour conserver son ADN! ( Étude menée par l’université d’Oxford)

Sélection de la rédaction

Boire en excès de l’alcool favorise le vieillissement alors que plusieurs personnes dépensent aujourd’hui des sommes colossales pour se maintenir jeunes.

En effet, une étude récente menée et publiée par l’université britannique d’Oxford identifie la quantité limite d’alcool à ne pas dépasser par semaine afin de préserver son ADN.

Pas plus cinq verres de vin par semaine ou de huit pintes par semaine pour éviter un vieillissement accéléré de l’organisme et le rendre vulnérables à certaines maladies : notamment Alzheimer.

En fait, l’alcool élimine la fluide de la peau, ce qui peut accentuer l’apparition des rides, de sécheresse et de relâchement cutané.

L’alcool réduit considérablement le niveau d’eau dans le corps, ce qui peut provoque la déshydratation. La peau se manifeste en paraissant tendue et squameuse ou encore très détendue avec son lot de rougeurs, acné et démangeaisons….

Le vin rouge est la boisson alcoolisée la plus nocive pour la peau.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus