Accompagnement du processus électoral par les médias: Vers l’officialisation du Réseau des Journalistes pour des Élections Transparentes en RDC

Sélection de la rédaction

L’actualité en RDC reste dominée par le processus électoral que d’aucuns souhaitent d’apaisé, libre et transparent. C’est c qui justifie la création récemment, du Réseau des Journalistes pour des Élections Transparentes en République démocratique du Congo (RJET-RDC), né à l’issue d’une rencontre d’échanges organisée au mois de juin 2022, entre la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) et quelques médias de la place au siège de cette structure à Gombe.

Au cours de cette rencontre, il s’est dégagé la possibilité de mettre en place ce réseau qui permettra aux journalistes spécialisés en matières électorales, de maîtriser le rôle et la mission des journalistes en période électorale, l’objectif étant de mieux outiller ces derniers, afin que les écrits sur ce domaine particulier et complexe, soient le plus précis possible.

M. Mountaga Sylla, Représentant-pays sortant de IFES en RDC, avait affirmé que cette rencontre permet d’asseoir une base de collaboration entre IFES et la presse. « C’est aussi une session d’appropriation des progrès que iREVE (Initiative pour les réformes, la réussite et la viabilité électorale) a obtenu dans le cadre des réformes électorales. Elle permet également de donner le contenu de l’accompagnement de iREVE au processus électoral en RDC ; c’est-à-dire son objectif global, les objectifs spécifiques et les activités majoritairement identifiées qui sont menées avec la CENI, dans le cadre du processus électoral ainsi que dans le cadre du processus des réformes électorales avec les organisations de la société civile (OSC) et les autres acteurs impliqués dans ce processus », avait-il fait savoir.

RJET-RDC : pour un accompagnement sain du processus électoral

Comme pour matérialiser la vision de mettre en place une structure des journalistes spécialisés en matières électorales, une réunion de prise de contact s’est tenu samedi 06 août 2022 au restaurant Djimitry, dans la commune de Lingwala, sous la supervision de la journaliste Mathilde Akakashi, en présence de Me Pacifique Nkunzi, avec cinq points inscrits à l’ordre du jour, à savoir : mot de bienvenue de Mme Mathilde Akakashi ; échanges sur la nomination de la structure, sa vision et ses objectifs ; mot de Me Pacifique Nkunzi sur les conditions d’appropriation des statuts de la structure ; perspectives pour le lancement de la structure ainsi que le divers.

Mme Mathilde Akakashi a remercié les participants à cette réunion pour leur disponibilité et l’intérêt manifesté pour la mise en place du RJET-RDC, avant de les exhorter pour leur implication, afin d’atteindre les objectifs assignés à la structure. Elle a remercié particulièrement Me Pacifique Byumanine Nkunzi, initiateur de cette structure pour son implication et son accompagnement vers le lancement officiel de la structure.

D’autre part, les participants à cette réunion ont tous adopté la nomination « Réseau des Journalistes pour des élections transparentes en RDC (RJET-RDC) », qui définit la vision de la structure. Les participants ont également suggéré que tous puissent revoir le draft proposé par Me Pacifique Nkunzi, et de l’enrichir par des idées innovantes, pour l’avancement de la structure.

Pour sa part, Me Pacifique Nkunzi a encouragé l’équipe à s’impliquer personnellement pour la réussite de cette structure qui est une première en RDC, en démontrant les avantages de celle-ci, pour des élections transparentes et apaisées dans le pays, par rapport au rôle des médias dans la sensibilisation et la vulgarisation des notions électorales.

Abordant le point sur l’appropriation des statuts du RJET-RDC, Me Pacifique a donné deux propositions à l’équipe, compte tenu des contraintes que font face le pays et pour avoir un arrêté ministériel. La première proposition était de contribuer chacun avec au moins 100 US, afin de réunir 1.000 US pour entamer des démarches de l’appropriation desdits statuts, tenant compte du nombre des membres dans le réseau.

La deuxième option était que le RJET-RDC puisse travailler dans un premier temps, sous la couverture du Bureau d’Expertise électorale, Genre et Gouvernance Locale (BEGL), qui dispose des documents officiels en la matière. Ce qui permettra au RJET-RDC, de mener des actions, le temps de rassembler les moyens nécessaires pour l’obtention des statuts.

Tout compte fait, les activités du RJET-RDC seront lancées dans les prochains jours, au cours d’un atelier qui sera organisé par le BEGL. A ce effet, des lettres seront envoyées pour des partenariats, notamment à l’IFES, au BEGL, à l’ONU-Femmes et à l’Ong internationale Internews.

Des invitations seront aussi partagées à quelques personnalités qui seront invitées pour prendre part à ces assises, sous la signature de Mme Mathilde Akakashi. Les conditions d’adhésion à la structure, la date de l’atelier de lancement du réseau ainsi que d’autres points seront abordés au cours d’une prochaine réunion qui se tiendra incessamment. Le draft des Termes de référence de l’activité (TDR) seront à cet effet élaboré par Me Rodrigue ; tandis que le logos, les invitations et affiches de l’activité seront conçu par Me François.

José Wakadila

- Advertisement -spot_img

Les plus lus