Boxe : Jack Johnson, premier boxeur noir à décrocher le titre de champion du monde des lourds

Sélection de la rédaction

Surnommé « le géant de Galveston » Jack Johnson, fut le 1er boxeur noir à décrocher le titre de champion du monde des lourds entre 1908 et 1915.

Né le 31 mars 1878 à Texas et mort le 10 juin 1946 à Raleigh, Caroline du Nord, Jack Johnson demeure l’une des légendes boxe américaine et fut une grande source d’inspiration pour certains boxeur notamment Mohamed Ali.

De ce fait, après avoir remporté son 1er titre le 3 février 1903 en battant « Denver » Ed Martin en 20 reprises pour le Colored Heavyweight Championship, Jack Johnson, défia alors le tenant du titre mondial, James J. Jeffries, mais ce dernier refusa le combat.

Plutard, Jack Johnson brisa le tabou par lequel (les boxeurs noirs pouvaient en effet boxer contre des blancs dans toutes les catégories à l’exception des poids lourds, la plus prestigieuse.)

Le 26 décembre 1908 à Sydney, Tommy Burns remet son titre en jeu, Jack Johnson remporte le combat et devient le premier noir champion du monde de boxe dans la catégorie poids lourds.

Ce combat du Siècle avait dura 14 rounds, avant que la police n’intervienne pour l’interrompre. Les arbitres attribuèrent alors le titre à Johnson sur décision, par KO technique.

Avec son palmarès de 78 victoires, dont 45 par KO, pour 8 défaites et 12 nuls. Jack a pu battre Victor McLaglen, Frank Moran, Tony Ross, Al Kaufman, et le champion des poids moyens Stanley Ketchel.

Il sied de préciser que le tournant de sa carrière se déroule le 26 décembre 1908, lors d’une victoire historique contre le Canadien Tommy Burns, alors champion du monde en titre.

Science Kinkobo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus