CAFCO: Trois journalistes remportent le prix:  » Media, Femme, Paix et Sécurité « 

Sélection de la rédaction

Trois journalistes congolais ont remporté le prix:  » Media Femme Paix et Sécurité ». Ruth Biatshinyi de la radio Zoé Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental , Divin Cirimwami de média en ligne Freemediardc.info de Bukavu au Sud- Kivu et Elda Along du Magasine Femme d’Afrique de Kinshasa se sont distingués dans leurs différentes productions médiatiques.

La cérémonie de remise officielle du prix a eu lieu, jeudi 18 août 2022 à l’hôtel Romeo Golf de Kinshasa.

C’était en présence du ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, du directeur du cabinet de la ministre du Genre, Femme et Enfants ainsi que des partenaires.

Organisé par le Cadre de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO) avec ses partenaires Global Network Women Peacebuilders (GNWP) et Affaires Mondiales Canada, ce concours a visé à récompenser les journalistes qui s’illustrent dans le nouveau narratif en République Démocratique du Congo relatif à la promotion de femme paix et sécurité, à la protection des personnes vivant avec handicap en temps des crises et à la résolution des conflits.

Sur les 13 candidatures reçus, le jury composé de l’Union Congolaise des Femmes des Médias(Ucofem), de l’Union Nationale de la Presse du Congo(UNPC) et de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication(IFASIC) , a éliminé trois candidatures, 2 soumissions hors sujet et 1 candidature qui n’a pas attaché son dossier.

De ce fait trois journalistes congolais qui ont remporté ce prix sont deux femmes et un homme. Ruth Biatshinyi sur son reportage à la radio sur la promotion de la femme dans la résolution des conflits et la Résolution 1325; Divin Cirimwami sur Sud-Kivu : une femme nommée pour la réduction des groupes armés et Elda Along sur  » gouvernement ou partis politiques, à qui la responsabilité de la répartition inégalitaire Femme-Homme aux instances de prise de décisions en RDC?

Dans son mot de circonstance, le ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya a rappelé à l’assistance que le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est champion de la masculinité positive. En RDC, la 1325 produit ses effets. Cela est visible au sein du gouvernement où la femme travaille à côté de l’homme.

Il a apprécié le travail des journalistes. Patrick Muyaya a reconnu que malgré la violence, en RDC il y a des femmes fortes qui donnent des solutions, donc le narratif est entrain de changer.

Le directeur du cabinet du ministre a encouragé l’initiative du CAFCO qui milite pour la promotion de la mise en oeuvre de l’agenda « Femme, paix et sécurité  » de la Résolution 1325.

Pour lui, l’égalité homme-femme est nécessaire pour le développement , la paix et la résolution des conflits. Ainsi, une nouvelle approche s’avère importante pour combattre les inégalités en RDC. Il a invité l’organisateur à multiplier des efforts pour poursuivre de telle initiative.

La responsable du CAFCO, Mme Felly Kanku a rappelé ce que la Résolution 1325 recommande à la RDC notamment; d’impliquer les femmes au processus de paix, de sécurité, de résolution des conflits et de prendre en compte leurs considérations.

Elle a fait savoir que les journalistes outillés des capacités sur ces thématiques importantes sont appelés à intégrer la dimension genre, la Résolution elle-même et ses connexes.

Elle n’a pas hésite de remercier le Canada pour son appui financier. Très satisfaite, la directrice générale du Global Network Women Peacebuilders (GNWP) est déterminée dans cette collaboration avec le CAFCO pour la promotion des femmes congolaises.

Interviewé par la presse, Divin Cirimwami a déclaré : « Je remercie l’organisation qui a reconnu ce mérite en ma modeste personne, ceci est le début d’un long chemin. Ce prix est une récompense des efforts fournis à l’égard du bien-être de la femme. Aujourd’hui, c’est au niveau national, la barre reste haute. Nous avons beaucoup à réaliser et à atteindre, mais ce qui compte maintenant, c’est la vulgarisation de la résolution 1325″ .

Il dédie ce prix à ses parents qui ne cessent de l’encourager dans tout ce qu’il fait, à tous les journalistes de la partie Est de la République démocratique du Congo en général et en particulier aux femmes victimes des violences et de sauvagerie humaine à l’Est de la République démocratique du Congo.

Emotionée par ce prix, la lauréate Elda Along s’est engagée à poursuivre ses productions médiatiques pour oeuvrer dans la dynamique et la Résolution 1325. C’est un défi lancé, a-t-elle expliquée.

Bibiche Mungungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus