Chine-Afrique : les échanges commerciaux atteignent 16,6% de hausse au premier semestre 2022 par rapport à la même période en 2021

Sélection de la rédaction

La coopération commerciale entre la Chine et l’Afrique ne fait que s’accroitre au regard du volume des échanges commerciaux dont le montant s’est nettement amélioré par rapport à l’année dernière.

Selon les données enregistrées par l’administration chinoise et parvenues à la presse, on note qu’au premier semestre 2022, les échanges commerciaux Chine-Afrique ont atteint 137,4 milliards de dollars américains, soit une hausse de 16,6% par rapport à la même période de 2021.

En clair, indique la source, les importations chinoises en provenance d’Afrique ont augmenté entre le 1er janvier et le 30 juin 2022, de 19,1 % en glissement annuel, pour s’établir à 60,6 milliards de dollars américains ; tandis que les exportations de la Chine vers le continent africain ont atteint au cours de la même période, 76,8 milliards de dollars américains, soit une hausse de 14,7% sur un an.

Tout compte fait, il se dégage de ce constat que la croissance du commerce bilatéral entre la Chine et l’Afrique a été plus rapide durant le premier trimestre 2022.

Par ailleurs, les échanges commerciaux sino-africains ont, au cours du deuxième trimestre, souffert des perturbations des chaînes d’approvisionnement liées à la politique « zéro covid-19 » de Pékin, qui s’est notamment traduite par la fermeture des ports chinois ainsi que le verrouillage total de la province de Shanghai.

En outre, poursuit la source, la fermeture du port sud-africain de Durban à travers lequel transitent près de 20% des échanges commerciaux entre l’Afrique et la Chine, en raison des sévères inondations qui ont frappé l’Afrique du Sud, a aussi impacté négativement sur le commerce entre la Chine et l’Afrique au second trimestre.

Quant à l’embellie enregistrée durant le premier semestre 2022, la source renseigne qu’elle découle essentiellement de la hausse des cours des matières premières dont la Chine est un grand consommateur.

A noter que la plupart des exportations chinoises vers l’Afrique sont des produits finis tel le textile, les machines, l’électronique… ; tandis que les exportations africaines vers la Chine restent dominées par les matières premières et les produits non transformés. C’est ce qui favorise un excédent commercial en faveur de la Chine.

J.W

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus