Mardi à Kinshasa : Félix Tshisekedi et le président honoraire du Nigéria, Obasanjo ont échangé sur le programme de l’Agenda de la transformation agricole de la RDC

Sélection de la rédaction

Le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’est entretenu, le mardi 23 août à Kinshasa  avec le président honoraire du Nigéria,  Oluségun Obasanjo,  sur plusieurs thématiques de haute portée notamment le programme de l’Agenda de la Transformation Agricole de la RDC ( ATA-RDC), mis en œuvre en février 2022 par le ministère de l’Agriculture pour lequel l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) et l’Institut africain du leadership agricole ( AALI) jouent le rôle d’assistance technique.

Dans un communiqué de presse de l’IITA rendu public le lundi 22 août, cette structure de recherche agricole a fait savoir qu’en plus du rôle crucial joué dans les pourparlers de maintien de la paix en République Démocratique du Congo, le président Obasanjo a joué un grand rôle dans la mobilisation des Chefs d’Etats africains ainsi que des partenaires au développement en vue de la transformation du secteur agricole de l’Afrique dont la RDC.

Et d’ajouter que c’est dans ce cadre que le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait répondu favorablement à la requête du directeur général de L’IITA, Dr. Sanginga Nteranya, de parrainer l’inauguration du laboratoire de biotechnologie et de nommer le campus de Recherche situé dans le Sud-Kivu :  » président Oluségun Obasanjo, IITA campus de Recherche « .

Par ailleurs, indique le communiqué, le programme « ATA-RDC » a pour vision de rendre de secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique compétitif et respectueux de l’environnement, source de cohésion nationale, créateur d’emplois durables autour duquel se développent des chaînes de valeur qui contribuent aussi bien à la sécurité alimentaire et nutritionnelle qu’à la création des richesses.

Le gouvernement congolais par le biais du ministère de l’Agriculture, avait signé en début de cette année un accord d’assistance technique avec l’Institut international d’agriculture tropicale pour la mise en œuvre de l’ATA-RDC, tout en renforçant les capacités du secteur public et faciliter le partenariat public-privé.

LRP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus