Kongo-central : La ville de Mbanza Ngungu possède un habitat impressionnant de poissons aveugles rares

Sélection de la rédaction

Située dans la province du Kongo Central, à plus ou moins 150 kilomètres de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, la ville de Mbanza Ngungu possède un habitat impressionnant de poissons aveugles.

Découvertes depuis 1915 par un officier Belge, cette trentaine de cavernes qui possèdent des rivières souterraines abritent des poissons aveugles, des espèces rares qui se retrouveraient nulle part dans le monde, sauf en République démocratique du Congo.

Ces grottes impressionnantes renferment un grand mythe autour d’elles. La densité biologie qu’on y trouve nécessite de nos jours une étude approfondie de ces milieux.

Ces poissons qu’on y trouve sont des espèces cavernicoles dont les yeux seraient inutiles dans l’obscurité ambiante.

Ceux-ci se recouvrent d’une couche graisseuse quand ils sont présents chez les jeunes, rendant ainsi l’animal complètement aveugle à l’âge adulte.

En effet, à Mbanza Ngungu, il existe plusieurs grottes dont trois seulement ont été valorisées pour protéger un spécimen rare et unique au monde, à savoir le poisson aveugle.

Parmi ces grottes, on note notamment des grottes Lukatu (ex Randour), Dimba ou Finzolua Ndombolozi (ex Tordeur) et Ngovo.

En zoologie, la terminologie « poisson aveugle » est un nom ambigu qui désigne plusieurs espèces de poissons dépourvus des yeux fonctionnels. Il va de soi qu’un musée soit construit dans ces milieux de grottes pour protéger ces espèces rares dans le monde, une occasion pour la République Démocratique du Congo d’attirer un grand nombre de touristes.

Science Kinkobo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus