Ministère du Plan : Le Secrétariat général pour la relance de la CONAPO en Rdc

Sélection de la rédaction

Placé sous le patronage de M. Christian Mwando Simba Kabulo, Ministre d’État et Ministre chargé du Plan, le Secrétaire général du plan avait convoqué le vendredi 02 septembre 2022 à Kinshasa une session de sensibilisation et d’information sur le Comité National de Population CONAPO.

Il était question lors de cette rencontre de relancer le CONAPO et ses structures en faveur d’une gestion harmonieuse contrôlée et efficace des questions de population sur l’ensemble du territoire national.

Cette session qui sera éventuellement suivie par d’autres avait réuni les experts de différents ministères concernés par les questions de population ainsi que ceux de la société civile, avait un objectif principal : Rendre opérationnel la Comité National de Population CONAPO.

De manière spécifique, cette session était destinée à : Sensibiliser et Informer les membres de la CONAPO sur sa structuration, sa mission et son fonctionnement .

Échanger sur les activités du CONAPO à venir. Notamment celles prévues dans le cadre de l’accord du deuxième partenariat entre la République Démocratique du Congo et le CAFI signé à Glasgow ( Écosse) en Novembre 2021 entre le président congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le premier ministre britannique, Boris Johnson.

Le Secrétaire général au Plan, M. Daniel Epembe Mosango, avait indiqué dans son mot de bienvenue aux membres du CONAPO que ces assises arrivaient à point nommé.

D’autant plus qu’elles représentaient une réelle opportunité de faire un plaidoyer en vue de renforcer l’appropriation par ies autorités gouvernementales, les responsables des services publics et les partenaires au développement sur les problèmes majeurs de population, leurs effets multiples et variés sur le développement du pays et la sauvegarde de l’environnement.

 » … La rencontre de ce jour marque le début d’un processus permanent et nous rappelle que la réalisation des objectifs de développement durable d’ici 2030 dépendra beaucoup de la façon dont chacun de nous jouera son rôle en faveur de l’accomplissement de la vision du Chef de l’état telle que traduite dans le programme du Gouvernement, basée sur la lutte pour la maîtrise de l’accroissement démographique et l’amélioration des conditions de vie des populations » , a-t-il déclaré.

Et de poursuivre plus loin que la République Démocratique du Congo sera demain ce qu’on aura fait de sa population aujourd’hui. C’est ainsi que l’implication des uns et des autres constitue à coup sûr le gage de l’émergence de la République Démocratique du Congo.

Plusieurs activités étaient organisées au cours de ladite session :

  1. Présentation de l’ordonnance n° 86- 219 du 25 juillet 1986 portant création du Comité National de Population Directeur (DPRH)
  2. Présentation du deuxième partenariat Rdc- CAFI (Coordonnateur FONAREDD)
  3. Réflexion sur la mise en œuvre des activités à mener dans le cadre du Deuxième partenariat Rdc-CAFI 2021-2031 ( Directeur DPRH)

Des recommandations pertinentes avaient été formulées par des experts en rapport avec la mise en œuvre effective du CONAPO.

Telles la revisitation de l’ordonnance créant le CONAPO jugé par d’aucuns anachronique. La prise en compte de la société civile dans les activités du CONAPO. La diversification des sources de financement du CONAPO y égard à la matière qui est la sienne…

Quid du Comité National de Population ?

Créé par l’ordonnance n » 86- 219 du 25 juillet 1986, le CONAPO est un cadre institutionnel chargé des questions de population et des ressources humaines en République Démocratique du Congo.

Placé sous la présidence du Ministère du Plan, le CONAPO a pour mission fondamentale de doter la Rdc d’une Politique Nationale de Population conformément aux réalités socio-économique du pays. Ainsi, est-il appelé à jouer un rôle du Conseiller du Gouvernement de la République en cette matière.

Le CONAPO est composé de représentants des Ministères, des Organisations et des services concernés par les questions de population.

Créé en 1986, le CONAPO avait seulement fonctionné pendant une courte durée avant de tomber rapidement dans une léthargie depuis plusieurs années et ce, en dépit de leur importance pour une bonne planification du développement.

Notamment éclairer le Gouvernement sur l’incidence de la situation démographique et de son évolution sur la réalisation des objectifs de développement notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’économie, de l’emploi, de l’habitat et de l’environnement.

Il y a lieu de croire que cette fois-ci les choses ne seraient plus comme autrefois.

Philippe Dephill Lipo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus