Arrêté depuis mercredi 07 septembre dernier: Le journaliste Science Kinkobo, enfin libéré

Sélection de la rédaction

Le journaliste de la Référence Plus arrêté depuis mercredi 07 septembre dernier suite à un accrochage avec des personnes qui se réclamaient de la famille présidentielle, a été finalement relaxé ce lundi 12 septembre, moyennant paiement d’une caution de 510 dollars américains.

Gardé d’abord au cachot du sous-commissariat de la commune de Kintambo, puis transféré precitamment au Tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema, Science Kinkobo retrouve enfin l’air libre, après cinq jours passés au niouf.

Il fallait d’abord prendre en charge les frais nécessitant les soins médicaux de l’un des membres de la « famille présidentielle » blessé, et rembourser la somme de 380 US (sic!) les mêmes plaignants auraient perdus.

Ce qui fait un total de 890 dollars américains, pour celui qui a été tabassé à mort sur ordre d’une certaine Élodie, qui serait belle sœur à la première dame.

Et tout compte fait, Science Kinkobo n’a jamais jamais reçu des soins nécessaires, depuis qu’il a été tabassé à mort, à l’indifférence totale de l’OPJ qui avait pourtant instruit le dossier au niveau du sous-commissariat de la police de la commune Kintambo, moins encore de ceux qui l’ont acceuilli au Tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema.

Heureusement que jusque-là, le pire n’est pas arrivé.

LRP

- Advertisement -spot_img

Les plus lus