Kinshasa : Le général Kasongo interdit au policier Saddam lbanda tout populisme

Sélection de la rédaction

Le général Sylvano Kasonga avait reçu le vendredi 23 Septembre 2022 dans son cabinet de travail le policier Saddam lbanda qu’il avait loué et félicité pour son acte de bravoure et de défense légitime face à un jeune Kuluna armé de manchette.

Le numéro 1 de la Police Nationale Congolaise/ Ville de Kinshasa avait par la même occasion interdit formellement à son agent tout acte de populisme et autres publicités , faute de quoi il serait arrêté.

« … A la Police, c’est la discipline qui prime ! Le policier n’est pas une star. Nous avons notre éthique. Je lui ai interdis de passer sur les réseaux sociaux. C’est devenu comme du populisme. S’il continue avec ces histoires, il sera arrêté… », lui avait déclaré le général.

Sur les réseaux sociaux, le message du Sylvano Kasonga est accueilli favorablement par les uns et naturellement rejeté par les autres. Ces derniers estiment que le policier qualifié de brave n’aurait jamais cherché de lui même à se faire un héros. Mais ce serait les internautes qui assurent gratuitement sa publicité.

En fait, Ibanda Wonda Wonda, allias Saddam, est devenu populaire à l’espace de quelques jours à cause de son acte de bravoure face à un Kuluna connu sous le prénom de nom de Glody alias l’assassin.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on peut voir Saddam, un policier en détachement chez une personnalité du pays, ouvrir le feu sur un criminel qui tenait, semble-t-il à mettre fin à la vie d’un paisible citoyen à l’aide d’une arme blanche qu’il avait même osé brandir devant l’agent de l’ordre public.

L’événement incidentiel s’était produit au milieu de la semaine passée à Mombele, un des quartiers dangereux de la capitale où le banditisme armé fait rage même en pleine journée.

L’acte posé par Saddam était alors salué par la quasi totalité des internautes qui continuent de faire passer l’homme en uniforme pour un héros.

Une opinion populaire estime cependant que les propos du Général Kasonga n’avaient rien de méchants à l’endroit du policier à qui d’ailleurs il lui rassuré la sécurité. Ce fut un conseil professionnel d’un supérieur à son subalterne pour l’aider à mieux se comporter en tant policier

Actuellement, le Kuluna Glody alias l’assassin serait pris en charge médicale dans une institution hospitalière de la place. Ce qui lui est arrivé pourrait le dissuader de cesser définitivement avec son sale besogne.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus