Sud-kivu : La société civile pour des actions citoyennes relatives au départ de la Monusco et la libération de Bunagana

Sélection de la rédaction

Dans une déclaration rendue publique le samedi 24 septembre 2022, la société civile du Sud-Kivu a indiqué qu’elle va mener des actions citoyennes en rapport avec le depart de la Monusco et la cité de Bunagana occupée depuis trois mois par le M23 soutenu par le Rwanda.

Cette communication a été faite à l’issue d’une réunion d’analyse de la situation sécuritaire du pays tenue à Bukavu, Chef-lieu de la province du Sud-Kivu

La fédération de la Société civile du Sud-Kivu ainsi que la Nouvelle société civile du Congo, section du sud-kivu, avaient décidé ainsi après avoir suivi les propos d’aveu d’impuissance de Monsieur Antonio Guterres, Secrétaire général de Nations-Unies,

En effet, dans une interview accordée à Radio France Internationale (RFI) et France 24, le SG de l’ONU s’était incapable d’imposer la paix en République Démocratique du Congo à travers la Monusco, une Force onusienne pourtant présente en Rdc durant plus de deux décennies.

Dans cette interview Guterres avait déclaré que le groupe rebelle M23 qui occupe depuis trois mois la cité de Bunagana dans la province du Nord-Kivu à l’Est de la RDC est une rébellion dotée des armes modernes, d’où l’incapacité de la force onusienne de la combattre.

Pour la société civile du Sud-Kivu, cette déclaration du secrétaire général de Nations-Unies révèle le complot international savamment monté et qui vient d’être étalé au grand public; ce qui devrait réveiller le peuple Congolais pour se libérer totalement.

Ce faisant, ces mouvements citoyens réunis au sein de la société civile disent prendre acte de l’aveu d’impuissance de la communauté internationale à travers les Nations-Unies d’imposer la paix en RDC.

Ils dénoncent ce complot dont est victime la population Congolaise ; et se désagagent des recommandations de l’atelier du 30 au 31 août 2022 à l’hôtel Panorama de Bukavu de réflexion su la restauration de la collaboration entre la Monusco et les communautés locales de la société civile.

De ce fait, elle appelle à la mobilisation du peuple Congolais en général pour des actions citoyennes à partir de jeudi 29 septembre 2022 dont le lancement se tiendra à Bukavu la place de l’indépendance à partir de 6heures .

Salomon Mubasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus