Haut-Uélé : Antoinette N’samba pour le respect de la procédure en matière d’exploitation minière

Sélection de la rédaction

En mission officielle dans la Province du Haut-Uele depuis le samedi, 24 Septembre 2022, Antoinette N’samba Kalambayi, Ministre nationale des Mines a visité le mardi 27 Septembre 2022, quelques sites d’exploitation artisanale de l’or dans le territoire de Wamba classé zone B dans la cartographie minière en province.

L’occasion faisant le larron, ce membre du gouvernement central avait également visité quelques travaux d’intérêt public réalisés par le Gouvernement provincial du Haut-Uélé .

Dans sa tournée, la ministre des mines était accompagnée par le Gouverneur de Province, Christophe Baseane Nangaa et les membres de son Gouvernement, le conseiller du Premier ministre en charge des Mines ainsi que les membres du comité provinvial de sécurité.

Antoinette N’samba Kalambayi s’est dite d’abord émerveillée par des actions concrètes que mène Christophe Baseane Nangaa, principalement dans le secteur infrastructurel pour l’intérêt de la population.

 » De l’aéroport (Isiro -Matari) jusqu’ici, la route est praticable. Il n’y avait pas de routes partout où on est passé. Ça montre qu’il y a vraiment la volonté… Et chapeau bas au Gouverneur « , s’etait- t-elle exprimée devant la presse locale.

Abordant la question liée à l’explication minière relevant de ses attributions, le numéro 1 des ressources minières en RDC avait appelé la population du Haut-Uélé en général et les exploitants artisanaux en particulier à la vigilance pour protéger et veiller sur les ressources minières de la Province vis-à-vis des exploitants étrangers.

« J’encourage la population du Haut-Uélé de ne pas accepter que n’importe qui venant de l’étranger vienne créer des dégâts environnementaux ici. Je recommande à tous les étrangers qui viennent dans le secteur de mines d’aller vers les structures officielles afin qu’ils puissent suivre la procédure pour venir exploiter par la suite… Donc j’en appelle seulement à la conscience de nos frères et sœurs du Haut-Uélé. Il nous reste de voir comment normaliser l’exploitation qui se fait ici pour que l’État congolais, la Province, les exploitants artisanaux se retrouvent et aussi que l’environnement soit protégé  » a-t-elle martelé.

Antoinette N’samba Kalambayi a, en outre souligné la nécessité, pour le pouvoir public, de penser à la rationalisation de l’exploitation minière artisanale afin de permettre aux exploitants de pouvoir accéder à des possibilités de travailler dans des petites mines pour plus de sécurité et de rentabilité pour toutes les parties.

Philippe Dephill Lipo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus